fbpx

Un collectif de fédérations de sports de nature dont la FFRandonnée demande l’élargissement de la dérogation de déplacement jusqu’à 30 km ou dans le département à tous les espaces pour la pratique sportive.

Alors que le confinement actuel limite la pratique sportive à 10km, l’annonce d’un élargissement à 30km voire au département le 8 avril avait suscité un espoir vite douché puisque la Ministre des Sports précisait aussitôt que cette nouvelle mesure ne concerne que les sportifs amateurs devant se rendre dans un équipement sportif extérieur pour pratiquer leur activité, comme un stade ou un centre équestre. Autrement dit, il est autorisé d’aller jouer au foot sur un terrain à 30km, mais pas de grimper en falaise ou de randonner sur un sentier à plus de 10km. Les amateurs d’activités sportives individuelles se déroulant dans l’espace public, comme les activités de pleine nature, demeurent soumis au rayon restreint de 10 kilomètres. Depuis la semaine dernière, la Fédération de la Pêche a obtenu dérogation : les pêcheurs peuvent en effet aller pratiquer leur activité de plein air à n’importe quel endroit de leur département. Certains sur les réseaux proposaient déjà de prendre leur carte de pêche plutôt que leur carte FFME ou FFCAM, tandis que nous rappelions le rayon des 30km pour la pratique du culte. Les fédérations de sports de montagne se sont (enfin) décidées à écrire officiellement à la Ministre des Sports pour demander l’élargissement de la dérogation de déplacement jusqu’à 30 km ou dans le département à tous les espaces pour la pratique sportive.

À 10h ce matin, seule la FFRandonnée a cru bon de communiquer sur cette lettre envoyée hier qui concerne pourtant tous les pratiquants de sports de plein air.

Voici la lettre que nous reproduisons ci-dessous.

 

À l’attention de Madame la Ministre en charge des sports

Le 15 avril 2021

Madame la Ministre,

 

Nous avons lu avec attention la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du
8 avril 2021.
Si nous comprenons la nécessité de limiter les déplacements, les regroupements et de respecter
les règles de distanciation, si nous rappelons ces règles sur nos supports de communication, et
si nous avons accueilli avec satisfaction l’assouplissement annoncé le 8 avril pour rejoindre un
ERP de plein air dans le département ou un rayon de 30 km en pratique encadrée, nous devons
vous faire part de l’incompréhension de nos pratiquants devant l’exclusion de l’espace
public de cette mesure.
En effet, nombre de nos sites de pratique se situent au-delà de la limite des 10 km et l’absence
d’établissement bâti et ou de clôture visée à travers la notion d’ERP de plein air n’apparaît pas
comme une source de contagion, bien au contraire.
Nous souhaitons que la dérogation de déplacement jusqu’à 30 km ou dans le département
soit élargie à tous les espaces pour la pratique sportive.
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à cette lettre et vous prions de recevoir,
Madame la Ministre, nos salutations sportives.

 

Les fédérations signataires :
Canoë Kayak et Sports de Pagaie
Clubs Alpins et de Montagne
Course d’Orientation
Montagne et d’Escalade
Randonnée Pédestre
Ski Nautique et de Wakeboard
Spéléologie
Surf
Triathlon
Vélo
Vol Libre

Copy link