Escalade en altitude : les falaises du lac Besson à l’Alpe d’Huez

Isère verticale

Philippe dans un 6a+, secteur Menace. ©JC

Temple de la cascade de glace, les falaises du lac Besson sont depuis quelques années un site d’altitude majeur pour l’escalade, idéal pour celles et ceux qui grimpent dans le 5 et le 6, voire un peu plus. En été, la fraîcheur des lieux est appréciable : on y grimpe de juin à octobre. Les multiples secteurs permettent de choisir son style, couenne ou grande voie, dalle ou mur raide.

Apprécié des randonneurs, des adeptes du pique-nique, ce secteur des lacs est aussi prisé des adeptes du VTT. L’hiver, on l’a dit, c’est un temple de la cascade de glace, là où l’activité a été inventée de ce côté-ci des Alpes avec des précurseurs comme Godefroy Perroux, à la fin des seventies, puis d’autres comme François Damilano, dans les années 80. On vous a raconté d’ailleurs ses premières aventures ici, en hiver… Les noms actuels des secteurs correspondent à ces cascades qui se forment l’hiver sur les falaises : Symphonie, Ice Bille, Chacal Bondissant…

Au coeur du massif des Grandes Rousses, les falaises du lac Besson ont vu ensuite se développer l’escalade en été, avec à la fois une multitude de voies d’une longueur, et beaucoup de voies de 3 à 4 longueurs, d’une hauteur de 120 m, le tout dans des niveaux parfaits pour un grimpeur évoluant soit autour du 5b/5c ou du 6a/6b+. Sous l’impulsion de guides passionnés comme Claude Vigier ou François Bardinet, des équipeurs ont fait éclore plus de 140 voies en une quinzaine d’années à peine, citons également Guy Genevois et Alain Roche. Le choix est vaste, et même s’il y a d’autres grimpeurs, difficile de ne pas avoir …l’embarras du choix. Alors, que grimper ?

Pour ceux qui ont peur de se perdre… © JC

Le beau caillou du secteur Ice Bille ©JC

Alix dans très beau 5b, La Queue d’Al, secteur Cocaïne. © JC

Grande envolée en 7a+ pour Dan dans le pilier majeur du secteur Enfants du télé ©JC

Nathalie, secteur Menace, Névrose Familiale, 5c/6a © Jocelyn Chavy

Une option sympa est de démarrer par une ou plusieurs grandes voies un peu en-dessous de son niveau max, avant d’aller se finir les bras dans les voies d’une longueur. On pense à des très belles petites grandes voies de 3 à 4 longueurs comme celles des secteurs Mortelle Adèle ou Symphonie (parfois exigeantes).

Les grimpeurs évoluant dans le 5 ont de multiples possibilités, surtout en dalle, mais dans des rochers parfois différents (ocre, noir…) et souvent bien adhérent. Les grimpeurs dans le 6 ont la variété des inclinaisons : avec des dalles difficiles, mais aussi de grandes envolées (jusqu’à 50 m dans le secteur Menace), et aussi des secteurs de murs orange raide, avec du dévers, parfois très à doigts, surtout dans le 6b/6c, mais aussi dans le 7ème degré bien tassé. Si le rocher est excellent, la lecture n’est pas toujours simple, avec de multiples petites prises et réglettes. Prenez le temps de vous acclimater (on est à 2300 mètres !) et profitez de l’ambiance superbe, avec vue sur le Grand Pic de Belledonne, en face !

L’ambiance est superbe, face au Grand Pic de Belledonne

Une vue d’ensemble des falaises du lac Besson, avec les remontées de l’Alpe d’Huez et Vaujany. Au fond, les Aiguilles de l’Argentière.

Père Honey, 5b. Secteur Ice Bille.

Philippe, secteur Menace, Omar s’est pas fait pincer 6a+

Dan dans un 6a du secteur Enfants du télé. 

Lac Besson ©JC

Nom : Falaises du lac Besson à l’Alpe d’Huez

Hauteur : de 15 à 120 m

Équipement : goujons, de très bon à excellent ! Ne pas utiliser par contre les anciens relais de cascade de glace, vieilles plaquettes ou pitons.

Accès : De Bourg-d’Oisans, monter à l’Alpe d’Huez et prendre la route indiquée « itinéraire poids lourds » avant d’arriver à la station. Traverser la station jusqu’aux télécabines des Grandes Rousses et continuer par une petite route jusqu’à son terminus, parking du lac Besson. Du parking, partir à droite du lac et remonter en face par des lacets. On rejoint la piste qui longe le pied des falaises. On se trouve non loin du secteur Ice Bille, au-dessus. Les secteurs Cocaïne, Enfants du Télé et Symphonie sont à gauche. Les secteurs La Menace, Balade de Jules et Loulou et Chacal Bondissant sont sur votre droite. Compter 20 à 30 min d’approche selon les secteurs depuis le parking. 

Secteurs de gauche à droite

Mortelle Adèle

Nouveau secteur de « petites » grandes voies, dans le 5c/6a max, 4 longueurs, descente en rappel de 50 m. 

Cocaïne

Secteur de dalles, quelques voies de 2 à 3 longueurs, sinon d’une seule longueur, presque toutes entre 5b et 5c/6a.

Les Enfants du Télé

Secteur qui recèle une grande voie de 4 longueurs, une vingtaine de voies d’une longueur dont quelques voies difficiles sur un grand mur raide (7a et 7a+).

Symphonie

Secteur historique puisque on grimpe là où les premiers glaciairistes ont tapé le glaçon : prenez garde, dans les grandes voies de ce secteur, à ne pas prendre les vieux relais sur pitons, sangles et spits de 8mm qui traînent. Certaines longueurs font 40m. A droite de Symphonie on trouve les plus belles grandes voies du lac Besson, en 4 longueurs parfois difficiles (6a+ à 7b).

Ice Bille

Autre secteur de glace historique, là où, à droite, la falaise est souvent mouillée (et avec des 5b abordables). Pas mal de voies dans le 5, un 2è étage de voies difficiles dans le 7.

La Menace

Secteur un peu différent, avec pas mal de voies très pêchues, surplombantes, en dévers dans du rocher orange dans le sixième degré. Grandes envolées dalleuses à droite.

Balade de Jules et Loulou

Un petit secteur avec des voies d’initiation

Chacal Bondissant

Le royaume du 5, avec quelques petites grandes voies pour s’initier aux manips.

Matériel : corde de 70 m à simple minimum. Certaines voies nécessitent une corde de 80 m. Prenez beaucoup de dégaines, une quinzaine idéalement. Casque.

Topo

L’indispensable Escalade en Isère, alias Ze Topo, tome 2 du CT38 FFME. Le site est géré avec le soutien du Département de l’Isère. Vous soutenez le financement de l’équipement en achetant le topo. Où acheter le topo. 

Conseils : les falaises sont orientées à l’ouest, à plus de 2300 m; d’altitude : si le soleil peut taper fort, il y fait frais en général le matin, voire froid. Prenez une doudoune dans le sac au cas où, et la crème solaire. Températures agréables l’après-midi, de juin à octobre. Les lumières de septembre sont superbes dans le secteur.

Niveau : une grande majorité de voies dans le cinquième et sixième degré « abordable ».

Où dormir /manger : à l’Alpe d’Huez.

Infos : Alpes Isère

Encadrement :

Bureau des Guides de l’Alpe d’Huez

 

Ulysse dans Max La Menace, secteur Menace, 5c ©JC

198 Shares
Copy link