fbpx
@

Autour de 2000 mètres d’altitude, une multitude de lacs s’étire sur le rebord ouest des Grandes Rousses, massif culminant au Pic de l’Étendard à 3464 m. Au départ de l’Alpe d’Huez, cette rando VTT peut être déclinée de plusieurs façons : tranquille par la piste qui longe les falaises d’escalade au-dessus du lac Besson. Ou en mode single, avec des passages un peu plus techniques. Dans tous les cas, le panorama sur l’envers de Belledonne et les massifs cristallins du Taillefer est tout simplement exceptionnel. En VTT à assistance électrique ou non, voici une des plus accessibles introductions au vélo de montagne en Oisans.

Exceptionnel, le panorama ? Jugez plutôt : c’est l’ensemble de Belledonne qui se dévoile depuis ce tour des lacs. Même habitué au massif qui domine Grenoble, il n’est pas si évident d’identifier la ribambelle de sommets qui s’étirent du nord-ouest au sud-ouest, puisque cet angle donne sur l’envers de Belledonne. En l’occurence la silhouette altière du plus haut sommet de Belledonne, le Grand Pic, invisible depuis Grenoble est là parfaitement identifiable, avec ses 2978 m. Vaste, l’horizon s’étend aux contreforts du Taillefer, en face de l’Alpe d’Huez, autre massif d’une grande sauvagerie à deux pas de la grande ville – et qu’on aime beaucoup. Et le VTT ? C’est tout simplement le roi à l’Alpe d’Huez l’été, avec des parcours de descente de tous les niveaux. Et bien sûr la très connue Mégavalanche : une course enduro dantesque dont le départ est donné au sommet du Pic Blanc, pour une arrivée 20km et 2600 mètres plus bas, à Allemond ! Bon, pour découvrir le VTT dans le coin, il y a (heureusement) beaucoup plus simple : le secteur des lacs est l’un des plus accessibles tout en étant l’un des plus beaux, car préservé. On fait le tour ?

Le panorama sur le versant secret de Belledonne : à dr. le Grand Pic de Belledonne, au centre la Grande Lance d’Allemond. © Jocelyn Chavy

Si les promeneurs sont nombreux à rejoindre le lac Besson pour un pique-nique, ils ne sont pas les seuls. La petite route qui l’été monte à 2078m rend très accessible le secteur des lacs. Les grimpeurs peuvent s’en donner à coeur joie sur les falaises dominant les lacs, pour des voies d’une longueur ou des grandes voies de trois à quatre longueurs. Pour le VTT, surtout à assistance électrique, vous pouvez partir du coeur de la station. De là, suivre la route du col du Poutran et poursuivre au-delà jusqu’au parking et au chalet restaurant la Plage des Neiges. L’idée est la suivante : faire une boucle du lac Besson jusqu’au lac Carrelet où arrive la télécabine de l’Alpette (au-dessus d’Oz). L’itinéraire permet d’admirer et parfois de longer toute une série de lacs : lac Noir, lac Besson, lac de la Faucille, lac Carrelet, lac Lamat. Pour varier les plaisirs, et les panoramas, on peut faire une boucle plutôt qu’un aller-retour.

Détour contemplation au-dessus du lac Noir, la Muzelle et l’Oisans en toile de fond. © Jocelyn Chavy

L’itinéraire permet d’admirer et parfois de longer toute une série de lacs : lac Noir, lac Besson, lac de la Faucille, lac Carrelet, lac Lamat

Ainsi, on peut suivre un superbe chemin type « single » ou « monotrace » le long des lacs jusqu’à l’Alpette, puis longer les falaises situées plus haut pour revenri en utilisant une large piste 4×4. Quel sens choisir ? Les deux sens se défendent, mais sachez que la piste 4×4 est évidemment beaucoup plus simple à appréhender pour des enfants ou débutants que l’itinéraire le long des lacs. Ce chemin XC n°11 (xc pour crosscountry) joue avec le relief : si le dénivelé est négligeable il n’est pas exempt de courtes sections teigneuses, bien que roulant la plupart du temps. C’est pourquoi nous aurions tendance à conseiller un aller par la piste 4×4 et le retour par le chemin XC le long des lacs, avant d’enchaîner sur l’itinéraire bleu de descente qui revient à la station parallèlement à la route. 

Comme on l’écrivait pour suggérer ce même tour en raquettes à neige l’hiver dernier, un conseil si vous pouvez vous le permettre (et loger sur place) : le retour avec les lumières du couchant est exceptionnel. Le regard embrasse l’envers de Belledonne dont le Grand Pic, 2978 m, et plein ouest, le plateau du Grand Galbert, 2561 m. Peu de dénivelé, des paysages à couper le souffle : que demander de plus ?

Sur le fil, devant le Grand Galbert, 2561 m. ©Jocelyn Chavy

Beau de chez beau, non ? © Jocelyn Chavy

© JC

Itinéraire 

Nom : Le tour des lacs en VTTAE au départ de l’Alpe d’Huez

Dénivelé : faible

Horaire moyen : 1h30 en VTTAE. 

Itinéraire : Depuis la station de l’Alpe d’Huez, prendre la route vers le haut de la station et continuer direction Lac Besson. Au restaurant « La Plage des Neiges » prendre la piste à droite qui passe sous la gare du premier tronçon du DMC et se diriger vers la piste le long des falaises. Continuer sur la piste jusqu’à l’Alpette et la gare intermédiaire du téléphérique de Vaujany. Retour par le même chemin si on veut rester sur une large piste ou par le chemin XC N°11 qui joue avec le relief le long des lacs (lac Carrelet, Faucille, Besson, Noir ). Attention le chemin peut être technique selon où l’on passe, il y a une multitude de possibilité, bien rester sur le chemin fléché. On reviendra alors par la route du Lac Besson.
Possibilité de démarrer à partir du 1er tronçon du DMC en prenant le télécabine des Grandes Rousses jusqu’à 2100m.

Niveau : débutant à modéré

Où dormir /manger : à l’Alpe d’Huez, tous services.

Infos : Alpes Isère

Trace : GPX

Carte : ici

Copy link