Symon Welfringer : Cyclonique

TOP 100 alpinisme

Son ouverture en mixte de la face sud vierge du Sani Pakush, avec Pierrick Fine en 2020, est pour l’instant son chef-d’œuvre, justement récompensé d’un Piolet d’or (voir la vidéo).

À vrai dire, on l’avait vu venir avec ses précédentes expé. Déjà avec Pierrick Fine, il s’était fait les dents sur le Risht Peak au Pakistan, en ouvrant Sur la route de l’école, en compagnie d’Antoine Rolle et Aurélien Vaissière, en 2019.

Symon est soutenu par La Sportiva. © Jocelyn Chavy

Et il touche à tout et excelle en tout Symon. En Corse, il grimpe les voies les plus dures de l’île. A l’Eiger, il répète Paciencia, le chef d’oeuvre de feu Ueli Steck. Sur un sommet frôlant les 7000, il expérimente la haute altitude avec avec le Suisse Silvan Schüpbach, sur le Tengi Ragi Tau au Népal (6820 m).

Boulimique d’expé, comme l’été dernier au Groenland, et il ne s’en cache pas, cet ingénieur météo de profession ne cache pas son goût pour l’aventure. Il incarne définitivement le haut niveau dans l’alpinisme français actuel. En glace, en mixte ou  sur le rocher, il emporte tout sur son passage.     

Âge : 28 ans
Pays : France

0 Shares
Copy link