@

Ukraine : montagnes en guerre

Avant le 24 février 2022, l’Ukraine vue de France c’était surtout Tchernobyl et sa catastrophe nucléaire d’avril 1986. Depuis, c’est la guerre. Pourtant, il y a bien d’autres choses à connaitre sur ce grand pays d’Europe orientale (1300 km d’Est en Ouest ; superficie totale un peu supérieure à la France métropolitaine) aux terres particulièrement fertiles, aux longues côtes sur la mer Noire et la mer d’Azov (autant de linéaire côtier que la France métropolitaine).

L’Ukraine est coupée en deux par le Dniepr, troisième fleuve d’Europe – comparable au Rhône – sur lequel est construite la capitale Kiev. Si le pays est relativement plat, l’Ukraine compte tout de même deux régions montagneuses : les Monts de Crimée qui surplombent la mer Noire (avec le mont Roman-Koch à 1 545 m d’altitude) dans le prolongement du Caucase, et surtout les Carpates. Sortons un instant de la guerre et allons les visiter !

L’Hoverla (2 061 m), point culminant de l’Ukraine ©DR

Principale chaîne de montagnes d’Europe centrale, les Carpates culminent véritablement en Slovaquie, au mont Gerlachovský (2 654 m), et s’étendent sur huit pays, de l’Autriche à la Serbie. Elles ont le même âge et les mêmes origines géologiques que les Alpes : lors de la fermeture de l’océan Téthys consécutive au rapprochement des plaques africaine et eurasienne, plusieurs micro-plaques ont été compressées les unes contre les autres, faisant s’élever les sédiments marins de l’ancienne Téthys. Ces roches à dominante sédimentaire forment aujourd’hui la chaîne des Carpates.

Les Carpates ukrainiennes,

Copy link