Convoyeur de front : la montagne mobilisée pour les réfugiés ukrainiens

La cordée humanitaire de Damien Parisse

©Dominique Chartier

Des alpinistes se mobilisent pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens qui fuient l’agression de l’armée russe. Avec le soutien de l’association Guides sans frontières, le guide Damien Parisse organise un nouveau convoi en fin de semaine, après être déjà allé à la frontière il y a une dizaine de jours. 

Quand on téléphone à Damien Parisse, il faut faire rentrer au chausse pied un maigre créneau dans son agenda. Entre la programmation d’un nouveau convoi pour l’Est de l’Europe et son métier d’accompagnateur en montagne qui l’emmène ce jour-là au pied du Taillefer, il décroche enfin. « J’ai quelques cernes. D’un point de vue perso, j’ai investi des deniers de ma poche, j’ai mis 4000 km dans le nez de mon camion. L’essence était défrayée, ce qui n’est pas rien en ce moment. Je jongle entre ma vie de famille, pro, et humanitaire. »

Damien Parisse. ©Dominique Chartier

« Vous savez que c’est grâce à Alpine Mag que je me suis lancé dans cette aventure en Ukraine ? », nous avoue-t-il d’entrée. « C’est en lisant un article sur les alpinistes russes hostiles à la guerre que j’ai eu le déclic. Je vais souvent en Russie pour du trek, du voyage. Des alpinistes russes, j’en connais. Là-bas, j’ai des copains guides, cook… Malheureusement, leur champ d’action est limité. Ils sont terrifiés par cette guerre menée en leur nom, et ils se sentent bloqués, dans l’impossibilité de manifester à cause des risques d’arrestation et de représailles. Moi j’ai

Copy link