@

Voici notre selection des quatre via-ferrata les plus mythiques des Alpes, de la plus longue à la plus déversante, aux quatre coins des Alpes ! D’un niveau soutenu à très difficile, ces via ferrata sont de superbes itinéraires souvent en altitude : préparation, entraînement et attention aux conditions météo seront des atouts nécessaires pour réaliser ce qui sera une journée épique en montagne.

Depuis les grandes villes, un weekend suffit pour cocher une de ces via ferrata, choisies (et toutes « testées ») pour leur caractère vraiment exceptionnel. Attention, certains de ces itinéraires se situent en altitude : même en été, les via ferrata de Leukerbad (Valais) ou Innerkoffler (Dolomites) peuvent voir des tempêtes de neige ! Quant à la seule via ferrata située en moyenne montagne, celle de la grotte à Carret, dans les Bauges, elle nécessite quelque entraînement de grimpeur en raison du dévers, tandis que celle du Roc de Tovière, à Val d’Isère, est probablement la plus vertigineuse. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel : ils connaissent leurs parcours sur le bout des doigts.

N°1: La plus longue
Via ferrata du Daubenhorn, Loèche-les-Bains, Suisse

La via ferrata « la plus longue et la plus hallucinante de Suisse » comme le vante le dépliant touristique de la pittoresque station de Loèche-les-bains (Leukerbad pour les germanophiles), est sans aucun doute plus longue que n’importe quelle via française.
Equipée de deux kilomètres de câbles en comptant les traversées, l’impressionnante face du Daubenhorn permet d’établir la via ferrata

Copy link