fbpx
@

Il a réalisé la première ascension hivernale du K2 avec dix autres népalais, et il a gravi cet automne le (vrai) sommet du Manaslu. Fondateur de l’agence Imagine Nepal, Mingma Gyalje Sherpa a patiemment construit son succès. Cette étoile montante est le reflet des changements rapides qui s’opèrent sur les 8000 au Népal et ailleurs. Deuxième partie de notre portrait consacré à Mingma G., un sherpa qui fait partie des pièces déterminées à dominer le jeu sur l’échiquier le plus haut du monde.

Avec son précieux diplôme de guide de montagne en poche, certifié par la Fédération internationale des associations de guides de montagne, il était temps pour Mingma Gyalje de fonder sa propre entreprise de guides de montagne sur les plus hauts sommets du monde : Imagine Nepal.

En 2017, Mingma G. a réussi le Broad Peak (avec un sommet contesté) et le K2 à nouveau. Les conditions difficiles ont fait reculer deux grandes équipes commerciales (occidentales), mais Mingma G a continué. Plus tard, il a dit à Alan Arnette qu’il avait fait confiance aux prévisions météorologiques fournies par Krishna Manandar, un météorologue basé au Népal qui avait également été l’un des professeurs de Mingma, les prévisions de Manandar se sont avérées exactes et l’équipe d’Imagine Nepal est revenue avec un succès en poche.

Quatre ans plus tard, Manandar allait également jouer un rôle clé dans le triomphe des Népalais sur le K2 en hiver. L’un des clients qui a fait le sommet dans l’équipe de Mingma cet été 2017 jouerait également un rôle majeur dans l’histoire du K2 hivernal : l’islandais John Snorri. (…)

. . .

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link