6   +   10   =  
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Ispo Awards : les belles nouveautés matériel 2020 Best of Première Partie

ISPO, le plus grand salon de l’industrie outdoor de l’année qui se tenait pour la première fois cet été à Munich, vient de fermer ses portes. Alpine Mag y était. Nous avons sélectionné des produits récompensés par un jury de pros, « Gold Awards » ou non, qui nous ont marqué. Lisez également la suite de notre sélection Best of nouveautés deuxième partie.

Tente Lizard – VAUDE

Commençons par l’un des produits qui a reçu l’un des (rares) Gold Awards de l’Ispo Outoor, la tente Lizard de Vaude. Les coutures ne sont plus faites à la machine mais complètement collées au silicone pour garantir une super étanchéité. À noter que le double toit est déjà scellé au toit intérieur histoire de gagner du temps au montage. Vaude a soigné absolument tous les détails de cette tente deux places ultra légères qui était déjà à leur catalogue mais dont cette nouvelle mouture sortira en février 2020. Prix annoncé : 570 euros. Plus d’infos chez Vaude.

Future Light – THE NORTH FACE.

Attention, game changer ! La marque US frappe un grand coup en proposant un nouveau concept imper-respirant (ça vous dit quelque chose) mais qui soit vraiment respirant : Future Light. Soit des vestes adaptées aux séries Summit (Alpinisme) ou Steep (Ski, snowboard). L’idée de base ? Vraiment améliorer de façon convaincante la respirabilité des vestes. Une technique impliquant des nano-espaces laissant l’humidité s’échapper tout en gardant l’imperméabilité aux éléments extérieurs. On va tester sous peu cette grosse nouveauté 2019-2020 qui devrait impacter le marché. Derniers détails et non des moindres : le confort est supérieur aux vestes à membrane classique, et le processus de fabrication implique un vrai recyclage des matériaux. A suivre !

Harnais Fly – PETZL

Il faut bien reconnaître que Petzl a mis quelque temps à s’apercevoir que les skieurs-alpinistes, et même les alpinistes, adorent les baudriers légers, voire très légers. Résultat, le harnais Altitude de Petzl (et ses 150g seulement) a été un vrai carton et il est normal que les ingénieurs en R et D aient cherché à faire encore mieux, c’est à dire encore plus léger. Et c’est chose faite avec le FLY, qui passe sous la barre des 100 grammes pour afficher 90 grammes sur la balance. (Oui, il faut une balance postale précise maintenant pour mesurer le poids de ces petites merveilles). L’innovation ? Le gain de poids ? Ils viennent de l’utilisation d’un système de boucle exclusif qui rend les boucles métal inutiles. D’où le gain de poids. Le Fly s’adresse plutôt aux skieurs-alpinistes, mais nul doute que les aficionados des sacs légers, sur des courses raisonnables, aimeront utiliser un baudrier de moins de cent grammes. Plus d’infos bientôt chez Petzl, et en test à la rédaction. 

 
 
 
 
 
 
 

Sac de couchage Mythic Ultra 180 – RAB

Attention, OVNI ! La marque écossaise a décidé d’utiliser une technologie du même type que l’Omni-Heat de Columbia mais cette fois pour obtenir encore plus de chaleur pour encore moins de poids. Pour fabriquer le tissu, les fibres de nylon sont individuellement revêtues de titane par vaporisation puis condensation. Le sac de couchage Mythic Ultra 180 affiche seulement 400 grammes sur la balance, et garanti à zéro degré. Selon Rab, leurs propres calculs indiquent que le Mythic Ultra 180 serait encore utilisable à -10 degrés celsius, un record pour ce poids. A suivre !