@

La finale de la Coupe du monde de ski-alpinisme se déroule du 6 au 9 avril à Flaine. Emily Harrop et Rémi Bonnet sont actuellement en tête. Le point sur les résultats des différentes rencontres.

Pour le premier jour des épreuves de la finale de la Coupe du monde de ski-alpinisme à Flaine, les élites de la discipline se sont retrouvés pour la course individuelle, épreuve reine. Entre 1660 m de dénivelé positif (senior hommes) et 1270 m (senior femmes), avec une succession de montées et descentes à réaliser le plus rapidement possible. Cette première épreuve mêle endurance, technique, rigueur et qualités de descendeur.

La Française Axelle Gachet-Mollaret est époustouflante en cette saison 2022 puisqu’elle arrive première en 1h22’20 chez les seniors femmes et en est à sa 6ème victoire en course individuelle sur autant d’étapes au calendrier Coupe du monde de cette saison. Elle remporte également, avec son compagnon Xavier Gachet (6ème sur l’individuelle à Flaine), le « petit globe de cristal 2022 » de la course individuelle. Sans oublier ses victoires de la Pierra Menta et du Tour du Rutor (championne du monde longue distance par équipe avec Emily Harrop). 

Axelle Gachet-Mollaret, vainqueure de l’individuelle (1er jour) senior femmes. ©FFME

Emily Harrop assurée de remporter le « gros globe de cristal 2022 »
après une 3ème place à la Vertical Race.

Emily Harrop, la skieuse de Méribel, qui a lutté pour le podium tout au long de l’individuelle (1er jour) et a terminé à la 4ème place, est assurée (sauf incident) de remporter le « gros globe de cristal 2022 » de la coupe du monde de ski-alpinisme en finissant 3ème de la Vertical race (2ème jour).

Avec ce résultat, Harrop conforte sa pole position au classement général et devrait, sauf incident, se voir décerner le gros globe de cristal de la saison, samedi, à l’issue du sprint.

Rémi Bonnet, le maître

Un trio de tête s’est rapidement dessiné lors de la première journée des courses (l’individuelle), mené par le Suisse Rémi Bonnet, suivi par le Français d’Arêches William Bon Mardion et fermé par l’Italien Michele Boscacci. C’est Rémi Bonnet qui remporte oour la première fois l’épreuve en 1h29’56. Bon Mardion finit 31 secondes derrière, lui qui avait décroché une 3ème place en course individuelle sur la 1ère étape des Championnats à Adamello en Italie – en plus d’une médaille d’argent avec Xavier sur la Pierra Menta et une 3ème place sur le Tour du Rutor ! 

Thibault Anselmet se place 7ème et Samuel Equy, 9ème.

Le dépar de la Vertical Race senior femmes. ©FFME

Le Français Thibault Anselmet (6) et l’Italien Michele Boscacci (3) lors de la Vertical Race (2ème journée). ©FFME

Seconde journée d’épreuves : la Vertical Race

 

Et trois Français sur le podium de la dernière Vertical Race de la saison de ski-alpinisme ! Cette épreuve de montée directe et sèche d’environ 500 mètres de dénivelé positif (sur 2,6 km de tracé, et entre 20 et 30° de pente) requiert des qualités de rapidité et de puissance… Avec des conditions météorologiques faites de chutes de neige et de fortes rafales de vent.

 

Les « petit globe de cristal » ont été cette fois-ci encore remporté par Axelle Gachet-Mollaret chez les femmes, et par Rémi Bonnet chez les hommes (lui qui en est déjà le champion dans son pays). Les deux ont remporté leur épreuve du jour, respectivement en 21 et 18 minutes d’effort.

C’est le Français Thibault Anselmet qui prend la 3ème place du podium senior homme. Il inscrit par la même occasion son premier podium de la saison en Vertical Race sur le circuit Coupe du monde, et reste dans la course pour le « gros globe de cristal » !

Copy link