Votre mot de passe vous sera envoyé.

Aaron Rice semblera certainement un peu givré aux yeux de certains, voire monomaniaque pour d’autres. C’est pourtant quelqu’un qui se lance dans le défi fou de monter 2,5 millions de pieds de dénivelé, soit 457 000 mètres, en 330 jours. Le précédant record était détenu par Greg Hill, qui s’exprime d’ailleurs dans le film. Cette quête de dénivelée est toute entière tournée autour d’un chiffre, un objectif à atteindre, qui n’est pas sans rappeler ce qu’écrivait Cédric Sapin-Defour dans sa chronique Un petit chiffre dans la tête :  « Dans le chiffre, il y a l’engagement. Oser dire au monde son rêve du moment, convoquer l’obstination à l’atteindre, accepter de ne jamais y parvenir et que ça se sache. » Aaron Rice est en plein là-dedans.