fbpx
@

Le livre Tragédie à l’Everest écrit par John Krakauer est l’un des best-sellers incontournables de la littérature alpine contemporaine. Pourtant, ce récit est resté le seul connu du grand public, le seul en tous cas traduit en France à ce sujet. Problème : Krakauer y accuse le guide Anatoli Boukreev de négligence. Au-delà de la vérité, le récit de montagne souffrerait-il lui aussi de la toute puissance américaine, celle qui étouffe les voix dissonantes, a fortiori russophones ?

 

Je ne suis pas de ceux qui se jettent sur les best-sellers. Parfois, la littérature de montagne me fatigue. Aussi je n’ai découvert que récemment Tragédie à l’Everest de John Krakauer dans lequel l’auteur relate la catastrophe de 1996 et charge le guide Anatoli Boukreev pour n’avoir sauvé « que » trois clients. (la suite pour les abonnés)

. . .

Copy link