fbpx
@

Conditions du test

Nous avons testé les piolets X-dream lors de moulinettes faciles à Notre-Dame de la Gorge, aux Contamines, mais aussi en tête sur la cascade du Bourget, à Cervières. Nous avons pu confronter trois points de vue aux niveaux et expériences différents.

Dans la cascade du Bourget. ©Jocelyn Chavy

Premier coup d’oeil

Les piolets X-dream donne tout de suite la sensation d’un outil pour spécialiste de la glace. Et pour cause : sa forme agressive, sa poignée surdéveloppée et son manche très galbés indiquent sa vocation à taquiner la glace raide. Impression confirmée sur le terrain. 

Prise en main

A la prise en main, le confort de la poignée est immédiat. Celle-ci est très imposante. Un petit ergot interne à la poignée vient soutenir l’index, détail plutôt confortable qui complète bien l’ergot principal en bas de poignée et destiné à reposer la main tout entière. 

La deuxième main est efficace avec son grip très adhérent et un ergot aussi imposant que le premier du bas. Enfin, une troisème main existe aussi encore plus haut grâce à un 3e ergot. La hauteur est évidemment réglable pour convenir à toutes les tailles de main. Cette 3e main sera (« X-trigger ») sera à réserver aux mouvement les plus extrêmes ou, surtout, à utiliser comme repose piolet lors des changements de main. 

Test au site de Notre-Dame de la Gorge, aux Contamines-Montjoie. ©Ulysse Lefebvre

Sur la glace

Le swing de ce X-dream est étonnant. Très léger en tête (en version nue, sans panne ni marteau), il demande un peu d’habitude pour doser la frappe. Est-ce un choix ? Est-ce le résultat d’une poignée volumineuse qui concentre le poids de l’ensemble ? Toujours est-il que ce type d’équilibre n’est pas fréquent. Nous avons plutôt apprécié la frappe, qu’il faut un peu travailler.

Le galbe du manche est très prononcé, l’axe de la main est décentré par rapport au manche. Si les crochetages de gros trous ou de méduses sont rendus aisés, la frappe dans la glace vierge et/ou verticale n’est pas forcément naturelle du premier coup. Cela confirme l’ambition experte de ce piolet, à réserver pour des glaciairistes un minimum expérimentés, et adeptes de cascades raides. 

Là où ce X-dream tire son épingle du jeu, c’est justement pour les pratiquants les plus férus de voies techniques et qui grimpent aussi régulièrement en mixte en en dry. Le X-Dream de Cassin est livré avec une lame « mixte » mais une lame « glace », une lame « dry » et même une lame « race »pour la compétition qui peuvent aussi compléter la panoplie pour une plus grande polyvalence. D’ailleurs, le manche peut aussi être positionné selon deux angles, l’un pour la glace, l’autre plus agressif et fermé pour le dry. Ce système unique la confirme la haute technicité de cet outil. 

On le conseillera donc aux amateurs éclairés et experts de la glace, du mixte ou du dry. En changements de main et lors de mouvements de dry musclés, sa poignée est très efficace, sans doute un peu grande pour certaines mains, et un chouïa encombrante. On pourrait l’imaginer un peu moins « volumineuse » mais c’est peut-être pour cela qu’elle est aussi confortable. 

Pour le mixte ou les goulottes, une panne et un marteau sont adaptables pour une plus grande polyvalence. 

Caractéristiques techniques

TAILLE : 50 POIDS NU : 595g PRIX : 215€ LAMES : Race, Ice, Dry, Mixte CERTIFICATION MANCHE : T

+

Légereté
Confort de poignée
Polyvalence

 

Swing particulier

Copy link