@

Il a 47 ans et une sacrée expérience, tant en trail où il a remporté l’UTMB en 2016, qu’en ski-alpinisme sur la Pierra Menta. Vainqueur de la TDS le 23 août, l’une des courses phares de cette semaine UTMB, soit 145 km et plus de 9000 m. de dénivelé en 18h37, Ludovic Pommeret n’a plus rien à prouver. Si ce n’est qu’il court plus vite que les plus jeunes, largués une heure derrière lui. Interview sous endorphines et bonne humeur contagieuse.

Mardi 23 août, minuit. Le départ de la TDS (Sur les Traces des Ducs de Savoie), la course qui relie Courmayeur à Chamonix en passant par le Beaufortain, est donné. Au bout de sept kilomètres, Ludovic Pommeret pointe à la 25ème place de ce parcours exigeant, sans doute le plus technique de la semaine UTMB, avec 9100 mètres de dénivelé pour 145 km. 18 heures et 37 minutes plus tard, Pommeret franchit en vainqueur la ligne d’arrivée à Chamonix, laissant les second et troisième une heure derrière lui.

À 47 ans, le traileur savoyard est un habitué : des courses de trail comme des remontada spectaculaires, comme en 2016 où il remporte l’UTMB. Alors le lendemain de cette belle réussite à la TDS, on lui a demandé comment il fait pour mettre une rouste aux plus jeunes coureurs. Le corps affûté comme une lame, les cheveux bouclés qui débordent de la casquette et le sourire qui fend son visage, Ludovic Pommeret est l’humilité même. Pas de perte de

Copy link