Votre mot de passe vous sera envoyé.
Treks en Himalaya

Et en même temps

Prévisions pour la semaine du 16 au 22 avril 2018.

Un talweg dépressionnaire (993 hPa) creusé depuis les Îles britanniques gagnera progressivement nos régions doublé d’une dorsale venue de Terre-Neuve que la bulle anticyclonique des Açores tentera péniblement de contrer. En résulte une semaine à marais barométrique, partiellement maussade et anormalement mitigée pour la saison.

Talweg dépressionnaire : creux barométrique. Les météorologues adorent utiliser des mots du dehors pour vous signifier que vous allez rester dedans.

hPa : c’est l’unité de pression (atmosphérique). Au-delà de 1020 hPa, vous êtes certain qu’il va faire beau. Ça ne sert à rien de le savoir mais sachez-le. Nous les alpinistes, préférons manier l’altitude comme mesure, directement indexée mais plus parlante que la pression. En gros, quand notre altimètre monte tout seul, c’est signe qu’il faut redescendre.

Îles britanniques : quand il s’agit de rester dans l’Europe, ça la joue perso, par contre, pour partager leurs jours gris, là, y’a du monde.

Anticyclone des Açores. C’est un phénomène qui nous amène le beau temps, en théorie. Lorsque le bulletin est franchement mauvais en France, on double votre frustration en vous indiquant qu’il fait bien meilleur aux Açores, aux Baléares ou au Maghreb. Il doit y avoir une épreuve de torture mentale pour entrer fonctionnaire à Météo France.

Marais barométrique : champ de pression uniforme. En gros, vous allez patauger dans l’humidité plusieurs jours de suite. Vivre dans le Marais n’est pas si lumineux qu’on l’imagine.

LUNDI 16

Assurément variable. Une dépression peu active et moyennement mobile donnera des précipitations faibles dès le milieu de la matinée (parfois plus tôt). Ces pluies, à la faveur de remontées humides du piémont Italien pourraient se renforcer au Sud, éventuellement au Sud-Est, environ à la mi-journée pour devenir assez fréquentes localement puis rapidement éparses.
Les températures seront de saison (iso 0°C entre 1200 et 3600m, fort gradient nord-ouest au sud-est). Le vent sera faible à fort le long du sillon alpin.

Modéré, partiellement, plus ou moins, moyennement : Les météorologues sont passés maîtres ès nuances. Du coup les pratiquants râlent, eux veulent du binaire : beau/pas beau, gentil/méchant. Ils sont drôles les pratiquants. Le bulletin météo est typiquement l’outil pour lequel ils ont la nostalgie du temps où il n’existait pas, où subsistait l’aventure (la vraie !) et sur lequel  ils pestent à jurons raccourcis dès lors qu’aujourd’hui, il s’égare.

Isotherme 0°C : c’est l’altitude à laquelle il fera 0°C. Si vous souhaitez vous faire humilier en place publique (une table de refuge par exemple), suggérez à haute voix que ce 0°C correspond précisément au niveau du regel de la neige. Vous vous ferez un tas d’amis.

Nuit du lundi au mardi

Les ondées devraient cesser en début de nuit et les éclaircies reviendront vers 03-04h. Le regel sera satisfaisant.

Éclaircies nocturnes. C’est une constante, il fait souvent très beau quand c’est la nuit chez nous. Le lobby chinois sans doute.

MARDI 17

Continuellement instable. L’impression de beau temps sera fragile.
Après un début de matinée clair mais légèrement voilé en altitude, une lente dégradation touchera nos massifs intérieurs puis l’ensemble de la région. Le risque de précipitations n’est pas à négliger, elles seront modérées à soutenues. Toutefois de belles éclaircies résisteront localement. Ensoleillement proche de 50%.
Les températures seront basses sauf en altitude (inversion). Le vent soufflera fort dans son domaine avant de mollir nettement.

Ensoleillement proche de 50% : la journée sera globalement ensoleillée à moitié, dans son intensité. Ça ne veut pas dire qu’il fera nuit à midi.
Inversion : phénomène bien connu des montagnards qui veut que l’on ait plus chaud en haut qu’en bas. Il survient le plus souvent sur la terrasse des bars d’altitude, préférentiellement chez le jeune arrosé de rosé : chaussures de ski, pantalon épais mais torse nu et cortex en ébullition.

MERCREDI 18

Même type de temps que la veille jusqu’à preuve du contraire.
Bonne fête à tous les Parfait.

JEUDI 19

Incertain et changeant. Les conditions dépendront du positionnement anticyclonique et des possibles retours d’Est. L’on s’oriente vers une journée inégale où le ciel de traîne pourrait ternir l’impression de beau temps allant jusqu’à donner quelques précipitations faibles voire localement importantes. À la faveur d’un vent tournant provisoirement au sud (effet de Foehn possible), des éclaircies occasionnelles ne sont toutefois pas à exclure. Ces éclaircies se produiront préférentiellement à la mi-journée précédées et suivies par des averses débordant de la frontière suisse.
Les températures oscilleront entre +4°C et +21°C selon les orientations.

Retours d’Est : apport d’humidité par l’Est. Certains pensent qu’il s’agit de Suisses passant la frontière avec des valises pleines de liquide. N’importe quoi…
Ciel de traîne : assurance tout risque du météorologue.
Effet de Fun : fou rire collectif et irrépressible qu’ont les types de Météo France lorsqu’ils nous regardent lire leur bulletin. Observez, il y a toujours une glace sans tain derrière un bulletin affiché.

VENDREDI 20

Journée plus ou moins largement ensoleillée. Les conditions tendront à se stabiliser vers un contexte d’invariance. Après un début de matinée où la couche nuageuse peinera à se morceler (impression de jour blanc, quelques précipitations négligeables possibles), le soleil fera son timide retour et amorcera un début de réchauffement modéré en montagne. Quelques averses vespérales (de pluie puis de neige) ne sont pas à exclure. Scénario à affiner.

Jour blanc : phénomène optique atmosphérique où les contrastes sont nuls et aussi nos virages à skis. Certains sont tellement dégoutés de leur niveau qu’ils en ont la nausée.
Vespérales : fin de journée. Attention, on parle en fonctionnaire, ça fait environ 16h. Pensez à régler vos montres.

SAMEDI 21 et DIMANCHE 22

Grand beau temps. Pas de précipitations. Températures très agréables.
Bonne fête à tous les professionnels du tourisme.
Fiabilité de la prévision : excellente (indice de confiance 5 sur 5).

Indice de confiance : c’est l’inverse du degré de danger d’avalanche, plus on va vers 5, plus on a de certitudes. La situation la plus rageante est quand il fait beau et que les deux scores sont à 5 : vous êtes sûrs qu’il va faire beau et vous êtes sûrs de vous faire coffrer. C’est tout de même un peu idiot d’aller se mettre sous dix mètres de neige quand il fait grand soleil.
Bonne semaine !