@

Avalanches et décision : les raccourcis qui tuent Mémo neige #8

En ski, pourquoi persiste-t-on dans l’erreur jusqu’à l’accident, alors que l’on possède toutes les cartes en main pour éviter le pire? La réponse : les pièges heuristiques. Un mot savant pour désigner les biais humains qui influent sur la prise de décision. L’ANENA reprend un texte paru dans « Avalanche Review » aux États-Unis et décortique les raisons qui nous poussent à baisser notre seuil de vigilance.

Le thème de cet article a été présenté une première fois par Ian McCammon au colloque ISSW de Penticton (2002, USA). Ian McCammon a ensuite écrit un article pour  » Avalanche Review  » aux USA en 2003. Le texte ci-dessous est le résumé de l’article paru dans  » Avalanche News  » au Canada au printemps 2004.

Il y a quelques années, mon copain Steve est mort dans une avalanche. C’était un jour de tempête et le risque d’avalanche était élevé, mais Steve et ses partenaires pensaient qu’en choisissant un itinéraire qu’ils connaissaient bien et en faisant attention, ils resteraient hors de danger. Après tout, ils étaient expérimentés et Steve, le plus à l’aise du groupe, était déjà venu dans le coin moins d’une semaine auparavant. Au bout de deux heures, ils ont rencontré un autre groupe qui se rendait vers le même col qu’eux, par les pentes les moins raides. Ils ont discuté un peu du risque d’avalanche et sont tombés d’accord pour dire qu’un bon choix d’itinéraire devait éviter les ennuis. Mais dix minutes plus tard, alors que le groupe

Copy link