fbpx
@

Prise en main

Demain. Le ton est donné, l’avenir est là ! Ce modèle Picture, marque dont la conception « bio » de ses vêtements a fait le succès, est un condensé de technologie et de durabilité. Sur le papier, les avancées en terme d’imperméabilité, de respirablité et de confort de cette veste trois couches côtoient les progrès techniques qui devraient permettre de polluer moins tout en s’équipant mieux. La marque clermontoise s’est même associée à l’un des géants de l’électronique, Benq, pour introduire un systême de membrane nanoporeuse, dont l’efficacité n’est plus liée à un traitement chimique mais à un étirement mécanique. Fini les PFC et autres solvants. Mieux : le polyester utilisé est un mélange de fibre synthétique recyclée et de fibre biosourcée issue de la canne à sucre. Il semble que Picture ait travaillé chaque détail de cette veste pour en faire un vêtement durable écologiquement. Reste à voir le résultat sur le terrain.

©Thomas Guerrin / Picture

Sur les skis

Picture promet « un ride de haute qualité » avec cette membrane plus écologique qu’aucune autre mais aussi, annoncée comme étant aussi imperméable et respirante, et même plus légère que la concurrence. Il est vrai que l’effet « carton » des trois couches ne se retrouve pas sur cette veste. En l’enfilant, on a l’impression de passer une veste légère plutôt qu’une armure d’imperméabilité et de respirabilité annoncées respectivement à 25 000 mm (Schmerber) /25 000 grammes /m2 / 24h (MVTR). Et il est vrai que la nouvelle membrane Xpore évacue bien la transipration à la montée, aidée par ses aérations zippées sous les bras. Dans le mauvais temps, elle offre toutes les garanties d’une veste de cette gamme, y compris en imperméabilité au niveau des points de contacts avec le sac à dos. La capuche s’adapte bien au casque. 

Tous les détails sont là pour le confort : jupe pare-neige, coutures cousues et collées, et tissage à plusieurs densités pour affiner et alléger l’ensemble.

Ce modèle fait partie des modèles du segment « expé » de la marque et même si elle promet un taillant plus proche du corps que le reste de sa gamme, cette Demain reste plutôt ample. Associée au pantalon aux caractéristiques similaires, on obtient un ensemble parfait pour les belles journées de poudreuse tout en ayant l’agréable sensation, pour une fois, de ne pas avoir abîmé la planète que l’on se plait à parcourir sur les skis.

PRIX VESTE : 349,99€ PRIX PANTALON : 251,99€

+

Prix très attractif pour un produit de cette gamme
L’eco-conception, c’est l’avenir !

Une ou deux couleurs plus gaies seraient bienvenues !

Copy link