fbpx
@

Manaslu, point final

 

Ce Manaslu a fait couler de l’encre. Sommet, pas sommet ? On est tenté de l’affirmer, c’est fini. Dans un post publié le 13 octobre, l’Himalayan Data Base, vénérable institution qui a pris la suite du travail de vérification de Miss E. Hawley, a écrit :  » Avec le succès clairement documenté du sommet de Mingma Gyalje et de son équipe, l’Himalayan Data Base a décidé qu’à partir de 2022, elle ne créditera le sommet qu’à ceux qui atteindront le point le plus élevé montré sur la photo prise par Jackson Grove. Ceux qui atteindront les sommets indiqués comme Shelf 2, C2 et C3 sur la photo seront crédités de l’antécime (foresummit). Ce changement dans l’accréditation des sommets est recommandé et soutenu par les opérateurs étrangers et népalais que nous avons consultés à Katmandou.  » Shelf 2 étant le point de l’antécime où s’arrêtaient les ascensionnistes habituellement. Pour voir le schéma et les points en question, voir ci-dessous, le post avec les photos et les points en question. Malgré les moulinets de bras de ceux prétendant avoir atteint le sommet envers et contre les apparences, malgré les petites phrases désagréables reçues à la rédaction, les faits sont têtus.

L’Himalayan Data Base, le juge de paix de l’Himalaya, a sifflé la fin de la récré.

 

L’Himalayan Data Base, la plus respectée des institutions, le juge de paix de l’Himalaya, a sifflé la fin de la récré. À l’avenir, il n’y aura plus que le seul véritable sommet du Manaslu, et non pas une de ses antécimes, qui comptera pour valider une ascension. Et c’est normal. Lorsque Cesare Maestri a clamé sa victoire sur le Cerro Torre en 1970, nonobstant le fait de s’être arrêté sous le champignon de glace sommital, l’Histoire lui a donné tort. Aujourd’hui, quand Seb Bouin tombe un mètre sous la chaîne de Bibliographie (9b+ ou ex-9c) à Céüse, il n’annonce pas qu’il a fait la voie (même s’il s’en rapproche). Affirmer qu’il n’y a qu’un seul sommet du Manaslu, ce que nous avons écrit, n’était que la stricte vérité. C’est aussi respecter l’effort de ceux qui, comme Mingma G. ont atteint ledit sommet.

Le sommet des tartuffes n’en était pas un. Point final.

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link