fbpx
@

Carlos Soria n’est pas le seul octogénaire à tenter de gravir les plus hauts sommets du monde, mais lui en a déjà réussi douze, après avoir gravi des faces nord comme celle des Drus ou des Jorasses. Carlos Soria est en ce moment au pied du Dhaulagiri (8 167 m) : 12ème tentative pour un 13ème 8000, assumée avec O2 et Sherpas. Portrait du bonhomme en quête des 14 8000, interviewé à quelques jours de son départ pour le Népal.

Lorsque Carlos Soria a déclaré qu’il y avait une vie après la retraite, il voulait dire qu’il allait l’exploiter jusqu’au bout. À peine vacciné pour cause de classe d’âge prioritaire et après avoir échappé au covid, l’alpiniste vétéran espagnol a sauté dans un avion pour le Népal, où il s’est acclimaté dans la vallée du Khumbu avant d’affronter le Dhaulagiri et ses 8 167 mètres d’altitude. S’il réussit, il aura gravi son 13ème sommet de plus de 8 000 mètres, et à un âge record.

Cela marquera également la fin d’un duel de près de quarante ans : il s’agira de sa 12ème tentative sur la « montagne blanche », tel le capitaine Achab à la poursuite de Moby Dick.

Il serait toutefois injuste de comparer Carlos à un homme obsédé par une baleine blanche inatteignable : après une carrière d’alpiniste longue de 68 ans sans aucun secours ni accident à signaler, l’Espagnol est un homme attaché à la prudence. Portrait d’un himalayiste pas comme les autres. (…)

La suite pour les abonnés

. . .

Copy link