Votre mot de passe vous sera envoyé.

Prises d’air

Luc et Antoine se croisent au pont des Envers presque par hasard. L’un revient de montagne, l’autre s’y rend.- C’était bon ?- On a vu mieux.Luc a la mine des mauvais jours. Une neige moyenne, décevante. Antoine se dit sans le dire que si l’on commence à se lamenter pour de si minimes soustractions du bonheur, on n’en a pas fini. Il met cet angélisme sur l’enthousiasme du départ.C’est la sentence suivante qui l’ébranle davantage.- Au moins, j’ai pris l’air…Ils sont en décalage les deux garçon...

. . .