fbpx
@

Célèbre depuis qu’il a ouvert avec Mick Fowler le Golden Pillar au Spantik en août 1987, l’alpiniste britannique Victor Saunders est toujours resté humble. À tel point qu’il a récemment décidé de révéler, dans un livre à lire – Une histoire d’échecs, la vie chaotique d’un alpiniste – les plus beaux échecs qu’un grimpeur engagé peut connaître au cours d’une carrière. Des expériences que l’on vit et qui, pour certaines, auraient peut-être dû être évitées. Comme un match de boxe, par exemple. Extrait.

. . .

Copy link