Le mail de 23h48

L’autre soir, nous étions au Grand Rex pour Montagne en Scène. C’était bien. La soif de montagne de ceux n’en disposant pas au quotidien est stimulante ; elle nous rappelle à notre chance, celle du voisinage des cimes.À la sortie, il était minuit. À Paris, c’est comme midi.Je retrouve Arno, un ami d’enfance qui vit là, dans le gris, dans le bruit, et qui travaille à la Défense. Il me propose d’aller boire une bière en me prévenant des prix d’ici. Il oublie qu’il y a Chamonix. Arrivés au bar, il ...

. . .