@

« Raide d’Écrins, 55° du Sud au Nord », c’est la traversée du massif des Écrins, de la face Nord du Sirac à celle du Col Claire, imaginée par Benjamin Védrines. L’objectif ? Relier à ski par les pentes raides, la vallée du Valgaudemar à celle de la Haute-Romanche, une traversée dont les conditions idéales étaient difficiles à réunir. Benjamin Védrines a concrétisé cette belle aventure à la fin du mois de mai en compagnie de Nicolas Jean. Interview.

Nous sommes allés à la rencontre de Benjamin Védrines à l’occasion du Chamonix Film festival, où il était venu présenter son film d’ascension himalayenne « Chamlang » (disponible en VOD ici) réalisé par Jérémie Chenal. Benjamin Védrines raconte les coulisses de la réussite de cette incroyable épopée à travers le massif des Écrins, si sauvage, mais dans lequel son imagination ne cesse de réinventer le ski-alpinisme. Il a ainsi réalisé début avril une boucle impressionnante, un tour complet des Écrins à sa façon, P’Écrins express.

Mais avant toutes choses, revenons sur le projet même. Pour les adeptes des chiffres, voici un résumé numérique de cette traversée. « Raide d’Écrins, 55° du Sud au Nord » c’est :
3 jours de ski enchainés au milieu du massif des Écrins (sans compter la montée en refuge de Chabournéou la veille)
10 pentes raides (mais rien à voir avec Paul Bonhomme)
10 600m de D+ (rien que ça) et comme ils sont modestes ils ne prennent pas en compte

Copy link