fbpx
@

Prise en main

Ce nouveau ski Black Diamond est taillé pour le dénivelé et les grosses bambées. Avec une ligne de cotes encore civilisée – 84mm au patin – par rapport à ses congénères ultra légers, ce Cirque 84 a le toupet d’afficher un kilo et des poussières sur la balance, en l’occurence 1030g le ski en 171. Autant dire que pour les premières sorties post-confinement (oui, le weekend dernier), les jambes ont apprécié la montée. Pour ce test ces skis son montés avec des ATK Trofeo à 145g l’unité, autant dire que l’ensemble est très léger. Les lignes de cotes sont tendues (115-84-104) et le rayon de courbe important (19.5m) pour la taille. Un ski super léger qui peut faire des grandes courbes, ça marche ? Réponse ci-dessous.

Notre avis

Passons sur la montée, évidemment délicieuse quand on a un petit kilo par pied. Les conditions de ce début de saison sont particulières : plus de 50cm de neige, avec parfois des accumulations supérieures, zéro sous-couche. Autant dire qu’on a privilégié les pistes encore fermées pour ce test. Première descente, première surprise : en poudreuse, la spatule déjauge bien, le ski s’en sort bien malgré sa « relative » étroitesse. On joue sur l’équilibre avant/arrière et le tour est joué en pente faible. En tous cas, ce ski aime les grosses neiges. On survit même en trafolée : le ski tasse les paquets de neige, certes pas aussi bien que son aîné le Black Diamond Helio Carbon 88, mais on n’est ni sur le même poids ni sur le même programme. Le rayon de courbe important n’empêche pas de tourner court, c’est remarquable. Car il faut bien dire que les skis à un kilo (ou moins) ne sont pas réputés pour être faciles. L’ultra-léger ne se marie pas forcément bien avec la skiabilité en général. Mais ici, on sent que Black Diamond a voulu faire un ski léger qui procure du plaisir à la descente, et c’est réussi en neige profonde. Deuxième jour, deuxième essai, avec cette fois des passages en neige travaillée, et une piste damée (si, ça existe) en neige dure avec quelques graviers à éviter. On aime le talon au rocker subtil et super efficace qui pardonne les approximations. Mais sur la neige dure, la spatule donne un sentiment de flou peu agréable. Sans forcément vibrer, on sent que l’appui languette sera nécessaire à qui voudra forcer un peu en vitesse. Surtout, le ski paraît un peu trop souple, surtout en spatule.

Le bilan n’est pas simple à faire et il faudrait sans doute l’utiliser plus largement pour en tirer le meilleur parti. On dira que les fans de gros dénivelé auront sans doute une préférence pour son petit frère, le Cirque 78, avec 78mm au patin il est encore plus léger et passe sous la barre du kilo. Surtout, les skieurs à la recherche d’un ski plus rassurant à la descente et finalement plus polyvalent se tourneront peut-être vers un Helio 88, plus lourd (1300g) mais plus solide. Restent comme atouts à ce Cirque 84 un poids vraiment mini, une capacité à skier et à déjauger en neiges profondes, une skiabilité et un comportement agréable et facile tant qu’on évite la neige dure ou la vitesse.

Caractéristiques techniques

COTES : 115-84-104 en 171cm POIDS SKI NU : 1030g en taille 171cm PRIX : 599€ CONSTRUCTION : Noyau hybride paulownia / Carbone RAYON : 19.5m en 171cm. TAILLES DISPO : 157cm – 164cm – 171cm – 178cm

+

Ski très léger

Facilité de pivot

Vitesse

Copy link