fbpx
@

Notre test

Taille testée : 184 cm

Le Dynafit Beast 98 possède un relevé de spatule pas si important que ça : quand on est dans la profonde ou la neige croutée, on se fait assez facilement surprendre, il ne faut pas trop se retrouver en appui avant et être au clair avec ses équilibrations.

Dans les grandes courbes à vitesses élevées, en appui milieu chaussure voire arrière, le Dynafit Beast 98 marche vraiment bien. Il y a moyen de faire monter l’aiguille du compteur tout en l’ayant à l’œil car c’est un ski volage. Dès que l’on prend un graton, une petite bosse, le ski a tendance à croiser. Il ne reste pas en ligne, il savonne un peu. Le Dynafit Beast 98 est intéressant mais certains skis sont beaucoup plus performants que celui-ci.

Le Dynafit Beast 98 pivote assez facilement, on s’attendait à un ski dominant, dur, ce n’est pas le cas. Par contre, il prend un peu les pieds, le Dynafit n’a pas, par exemple, la fluidité des Blizzard Zero G testés (le 88, le 98 et le 105). Ce Dynafit Beast 98 doit être surveillé car il produit des effets parfois déroutants. Dans les paquets de neige où ça secoue, il transmet beaucoup dans les jambes.

Les appuis glissés et dérapés s’obtiennent facilement mais, là encore, les Blizzards sont bien meilleurs à ce jeu. Le Dynafit Beast 98 peut même aller en appuis coupés, il faut être bien équilibré et ne pas se mettre trop devant. Dans ces conditions, il déroule sur son grand rayon et on peut même le réduire sans problème de 3 mètres environ. Au-delà, il renâcle, bloque et devient sous vireur.

L’accroche du Dynafit Beast 98 n’est pas ce qui nous a le plus convaincu. Il faut être sur ce ski, il faut appuyer, lui mettre la pression sinon il ne se passe pas grand chose. La glisse est bonne (sans être exceptionnelle) notamment sur neige revenue.

On a aimé son poids (1610 grammes en taille 184 cm) relativement maîtrisé pour sa taille et ses lignes de cotes mais surtout sa répartition des masses. Il a très peu de poids en spatule malgré sa largeur. Porté, il fait assez lourd mais aux pieds, il se fait oublier.

Sa qualité perçue est bonne, il tranche par rapport à certains skis Dynafit pas forcément bien soignés. Là, avec le Dynafit Beast 98, on voit le bois par transparence, on a un bel insert métal en talon. Tout le topsheet tient bien le coup mais à l’arrière, au niveau de l’insert talon, il marque suite aux coups de carres.

Dans cette gamme, même si le Dynafit Beast 98 affiche un bilan honorable, d’autres skis sont beaucoup plus efficaces. Le Dynafit Beast 98 donne le change mais son relevé de spatule gagnerait à être plus affirmé et sa construction renvoie beaucoup dans les pieds. Il ne s’adresse pas à des skieurs pointus et lourds, il se manie assez facilement même s’il faut être bien équilibré. Pour l’accroche, il nécessite du jeu vertical. Si on le skie en attitude totalement relevée, on trouve vite ses limites à mesure que la vitesse augmente. Avec de la flexion cheville, genou, hanche, en angulation, il se comporte bien.

Caractéristiques techniques

COTES : 126-98-117 en 184 cm POIDS SKI NU : 1610 g en 184 cm  RAYON : 21 m en 184 cm. ROCKER avant : Oui ROCKER arrière : Oui CAMBRE : normal  TAILLES DISPO : 170 cm – 177 cm – 184 cm PRIX : 650 €

  • Stabilité générale 70% 70%
  • Facilité d’enchaînement 65% 65%
  • Capacité à rester en surface 75% 75%
  • Enchaînement en terrain bosselé 65% 65%
  • Tolérance en neiges difficiles 65% 65%
  • Aisance en montée 65% 65%
  • PISTE Facilité de pivotement et déclenchement 80% 80%
  • PISTE Capacité à faire des conduites coupées 65% 65%
  • PISTE Capacité à faire des conduites glissées 65% 65%

Tests ski de rando 2021-2022 réalisés en partenariat avec nos amis de Test4outside.com.
La logistique et l’accès à la neige ont été facilités par le soutien de VaujanyOz-en-Oisans et Espace Montagne Grenoble. Merci à eux !

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link