@

Notre test

La Sportiva Vega est une chaussure quatre crochets free rando. Elle permet une bonne transmission des appuis sur la carre grâce à une rigidité latérale élevée. En revanche, sur le plan antéro-postérieur, quand on vient en flexion cheville, on note un flex qui s’apparente plus à un indice 110 que le 120 annoncé. Elle n’est donc pas très rigide pour un skieur qui veut vraiment appuyer. L’avantage ? C’est que La Sportiva Vega ne présente pas de point dur, ni au niveau du mollet, ni sur l’arête tibiale. Si on vient en fort appuis tibial, la coque s’ovalise un peu au niveau du cou-de-pied.

Le poids de La Sportiva Vega est conforme à ce que l’on peut attendre de ce type de produit et de l’utilisation free rando. Elle possède deux crochets inversés sur le cou-de-pied extrêmement puissants. Ils permettent de régler facilement le serrage mais ils sont à manier avec finesse pour ne pas écraser le dessus de la coque. Les deux crochets du haut sont réglables sur les crémaillères. Ils ne peuvent pas être déplacés sur le bord extérieur de la coque.

Les principaux atouts (on ajoutera le débattement) de cette La Sportiva Vega sont : la transmission précise des appuis latéraux et le débrayage marche/ski. Ce dernier est très rapide et ultra efficace. Il ne se coince pas avec la neige, il se manie avec ou sans les gants et il ne présente aucune complication, blocage.

Le débattement de La Sportiva Vega est assez impressionnant car on a quasiment l’angle de marche d’une « vraie » chaussure de randonnée. On bénéficie donc d’une efficacité redoutable à la montée. L’autre super bonus concerne les crochets du haut : la chaussure fermée conserve son débattement ! Il faut le signaler car certaines chaussures gardent leur débattement seulement si le haut de la tige est ouvert.

Le strap de serrage est puissant, il se manie sans encombre. Le chausson possède deux sangles pour faciliter l’entrée du pied. Il est très souple et fin, quand on enlève ou que l’on met le pied dans la coque, il a tendance à se tasser au fond de la chaussure. Il est évident que les metteurs au point ont privilégié la chasse au poids dans cette zone plutôt que la rigidité. Mais cette finesse se ressent en matière de confort général : si l’on ferme un peu trop La Sportiva Vega, on sent tout de suite les points durs. On gagne d’un autre côté de la précision. Nous n’avons pas pu tester La Sportiva Vega par grand froid mais elle s’avère moins chaude que sa voisine la Skorpius CR.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE 1400 g en taille 27,5 chausson inclus PRIX PUBLIC : 529 € 

+

Passage ski/montée
Strap serrage
Précision

 

Confort
Chaleur 

0 Shares
Copy link