fbpx
@

Le (grand) changement c’est maintenant

+

Amorti

Légèreté

Nervosité

Maintien médio-pied

Protection

Conditions du test

Alpes du Nord au Sud, terrains gras et pierriers. Training et compétition (< 45Km).

Premières impressions

Malheur aux politiques, et vive l’emprunt lexical pour une critique de chaussure. Vous aimiez la SENSE PRO 3 ? Vous serez (très) fortement surpris par la version 4. Davantage que ses 8 grammes de plus, cette nouvelle version fait plaisir par son effort d’innovation. À l’enfilage, l’angoisse de perdre nos repères… s’envole vite. Cette chaussure est bien une SENSE PRO : toujours légère, toujours motivante, et au fit qui épouse les pieds fins. Mais une empeigne qui tranche et en dit pas mal sur ses changements, et puis d’abord : c’est quoi ce talon modifié ? Ne me parlez pas de révolution, tout de même !

 

Mordant accru, rebond décuplé

Il s’appelle Optivibe et signe l’une des évolutions SENSE. Ce nouveau système occupe l’amorti de la chaussure, et remplace l’Energy Cell+ qui dynamisait plutôt. L’Optivibe est censé « réduire les vibrations tout en gardant la restitution » d’énergie. Talon un peu plus rebondi, mais drop inchangé. En revanche, l’effet en course est immédiat, et va peut-être en déconcerter beaucoup : la nervosité tendue de la SENSE 3 s’efface, au profit d’une souplesse claire et d’un amorti en plus. Changement de taille en terme de sensations ! Mais résultat plutôt positif au global. 

Seconde évolution nette, le crampon passe au stade art contemporain : répartition dissymétrique, accroche doublée à certaines zones, et 11 chevrons de plus sur cette version 4. Verdict sans appel, ça mord impeccablement sur terrain meuble et l’adhérence est aussi souple que rassurante sur le dur. Bravo.

©Salomon

©Salomon

Chaussant plus exigeant, protection diminuée

En revanche, la chaussure affiche des modifications qui engagent davantage la capacité de « pied » du coureur. Même si elle reste fidèle à son esprit général, le pare-pierre diminue en épaisseur/surface du fait du changement d’empeigne. L’autre sensation qui frappe, c’est cet assouplissement du chaussant induit par le mesh hydrophobe, qui désormais enveloppe l’extérieur. Résultat : la boite à orteils est moins fitée, plisse davantage, et l’on note davantage de mouvements latéraux/parasites du cou-de-pied en action – sauf à serrer fort le quicklace, pour les pieds fins. Enfin, on regrette un peu la nouvelle poche à lacet, limite trop réduite pour sa longueur (normal, on a tellement serré !). 

En montée

Sacrée accroche, très belle nervosité : il y a de la traction force 8 dans cette SENSE PRO 4. Que le sol fût sale, ou nickel…

En descente

Un bonheur de lâcher les chevaux sur terrain souple, un très bon amorti pour une chaussure si légère. Sur pierre sèche, nécessite de savoir placer un peu le pied, chaussure bien ajustée. Chaussure compétitrice et rassurante.

Sur le plat 

On exploite à plein son poids plume, par sa relance appuyée et sa stabilité impeccable. Le drop faible fait le job à merveille. Roulez, jeunesse.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE VÉRIFIÉ 255g (en 42 )   PRIX PUBLIC : 150 € DROP 4 mm  DISTANCE DE PREDILECTION : de 20 à 60 km  TERRAIN DE PREDILECTION : Grande polyvalence. Du sous-bois automnal à la haute montagne pierreuse. PROFIL : confirmé, gabarit léger à moyen, à la recherche de sensation accrue et à objectif compétitif.

Copy link