@

Le caporal du Groupe de militaire de haute montagne a été un véritable moteur de l’effectif dernièrement, initiant les projets, avec une préférence pour le bivouac et les sacs très lourds. Ça a commencé avec l’ouverture glaciale de Blast à l’aiguille de Blaitière, en trois jours, avec Noguere, Auvaro et Ratel.

S’en est suivie une petite pige pour sa pomme dans les Écrins, en enchaînant les 5 intégrales de la Grave, soit 2 500 mètres de glace avalés avec Benjamin Ribeyre. De retour à Chamonix, Léo Billon a lancé l’idée de déflorer la partie neuve de la face ouest du Petit Dru. La cordée de Blast fut reconduite, cette fois-ci filmée en direct sur Youtube, avec des séquences embarquées grâce aux caméras des smartphones.

Succès total avec l’ouverture de la nouvelle voie nommée Base, retransmis comme une étape du Tour, avec quelques longueurs néanmoins (4 jours quand même).

L’année 2022 est à peine commencée que Léo a remis le couvert avec une trilogie, la Harlin à l’Eiger, la Directe de l’Amitié aux Jorasses et la Gogna-Cerrutti au Cervin, avec Ratel et Védrines.

Âge : 29 ans
Pays : France

0 Shares
Copy link