fbpx
@

Le Grand Bivouac 2020 est bien là ! Avec sa version en ligne depuis le 3 octobre, le festival a aussi ouvert ses portes à Albertville, en dur, en chair et en os jusque dimanche 18 octobre. Que vous y participiez derrière votre petit écran ou devant le plus grand des salles du festival, voici notre sélection de rendez-vous dédiés à la montagne.

« D’Ailefroide» au « Loup » –
Les sentiers d’altitude de Jean-Marc Rochette

Projection en avant-première du film-documentaire
LES ECRINS ENTRE CIEL ET TERRE (52′)
Un voyage en bandes avec Jean-Marc Rochette

Toute une soirée avec Jean-Marc Rochette et le guide des Ecrins Benjamin Ribeyre présentée par le journaliste Jocelyn Chavy, co-rédacteur en chef du magazine en ligne Alpine Mag .

« J’ai toujours pensé qu’il y avait un secret en haut des montagnes » (Festival d’Angoulême, 2019). Quelle plus belle invitation que celle de Jean-Marc Rochette à suivre sa trace, du « Transperceneige » au « Loup », en passant par « Ailefroide altitude 3954 » ? Tour à tour grimpeur, peintre, dessinateur BD – dont il est aujourd’hui une référence – l’homme porte en lui, non sans humour de la vie, de lui-même, « une recherche d’absolu ». Avec lui, la montagne est une symphonie, l’alpiniste un artiste. On a hâte de le retrouver au camp de base.

Le massif des Ecrins, c’est la terre d’élection de Jean Marc Rochette. Depuis l’adolescence, il en a fait son terrain de jeux. De grimpeur invétéré et d’auteur-dessinateur : c’est là qu’il a puisé l’inspiration et situé l’action de ses albums Ailefroide et Le Loup.
Les Ecrins entre ciel et terre, est un clin d’œil à Gaston Rébuffat, qui qualifiait ce lieu « d’extraor-dinairement riche de sa pauvreté, de sa nudité, de sa rudesse, de sa sauvagerie ». Dans les pas du grand alpiniste, Rochette nous fait découvrir ses Ecrins, une déambulation de la planche à dessins aux sommets acérés, de son chalet des Etages au glacier de la Girose, de Saint Christophe en Oisans au lac Lauvitel en passant par la vallée de Lanchâtra… Entre deux ascensions, il nous mène à la rencontre de ceux qui donnent vie à ces lieux mythiques : Pierre Callam, le berger écorché, Benjamin Ribeyre le guide de haute-montagne, Mathilde Cheix, la compagne de cordée, Jérôme Forêt, le gardien du monde sauvage… Autant de personnages qui partagent avec Rochette la passion de cette contrée sauvage aux paysages grandioses.

Jean-Marc Rochette au Rouget. ©Jocelyn Chavy

Prisonniers de l’Himalaya

C’est l’histoire d’un enfermement. D’un peuple d’éleveurs nomades jadis habitués à parcourir librement les vastes étendues d’Asie centrale que les bouleversements géopolitiques du XXème siècle ont « enfermé » là-haut, bloqués par 300 jours d’hiver, dans le Corridor de Wakhan, à 4.000 mètres d’altitude. Cultures quasi impossibles, pas d’école, pas de centre de santé. Une femme sur trois meurt en couche. Les filles ? Une denrée rare et chère. Alors on les échange de famille en famille, pour marier les hommes. Au pays des Kirghizes du Pamir afghan, les prisonniers sont d’abord des prisonnières. À double tour. Dix ans après, le film de Louis Meunier est toujours d’actualité. Ils sont encore un millier, les naufragés du Wakhan, otages des pourparlers sordides entre la Kirghizie et l’Afghanistan.

55mn
Version Originale Sous-Titrée Française 
RÉALISATEUR : Louis Meunier
PRODUCTION : Taimani Films, ZED

Winter’s Yearning

Pas de chance, le concert du rappeur Eminem est déjà complet. De toutes façons, Kirsten et son amie savent bien qu’elles n’auraient pas pu se le payer, avec un aller-retour au Danemark à 2.300 euros. Et puis, à Maniitsoq, petite bourgade de la côte ouest du Groënland, on a d’autres soucis avec ce projet d’une grosse fonderie d’aluminium qui devait créer de l’emploi et qu’on attend toujours. Alors, les troubles de la vie quotidienne refont surface : le chômage, l’alcool, la violence familiale parfois. Mais surtout, la défiance de soi. Et si c’était cela, justement, le déclic ? D’être à nouveau un peuple qui croit en lui ? Enfin un grand documentaire sur le peuple groenlandais sans cliché, ni commisération. L’avenir ? A eux seuls d’en décider.

1h20mn
Version Originale Sous Titrée Française
RÉALISATEURS : Sturla Pilskog et Sidse Torstholm Larsen
PRODUCTION : Anorak, Blåst Film, Bullitt Film

La tournée des hauts

Au cœur des hauts de la Réunion, une bande de musiciens se déplace de gîte en gîte pour se produire en live. En tout, 26 concerts seront donnés durant l’hiver austral.
L’idée est très simple, des musiciens partent à pied instruments sur le dos pour effectuer une tournée en montagne. Ils sont accueillis chaque soir par un lieu différent où ils donnent un concert. Pour la 8e édition en 2019 de la « Tournée des Refuges », 26 concerts sont au programme, sur l’Île de la Réunion. Nous allons vous raconter l’histoire de ces randonnées musicales, de ces concerts en altitudes, de ces rencontres inattendues. Aventures humaines, dépassement de soi, concerts uniques, solidarité, rencontres émouvantes sur les toits de l’océan indien.

55mn
Version Française

RÉALISATEURS : Emile Cervia et Estelle Jomaron Galabert
PRODUCTION : Bis Repetita

Changement climatique, quels impacts sur les activités de montagne ?

Personne – ou presque – ne réfute désormais la réalité et les conséquences du réchauffement climatique. La montagne en est même l’un des tout premiers théâtres : récession des glaciers, éboulements, modification du biotope, interrogations sur les équipements de loisirs et les pratiques sportives…On peut miser sur une artificialisation à tout va. On peut aussi réinventer la randonnée et l’alpinisme dans un esprit de durabilité, de responsabilité, de découvertes et de plaisirs renouvelés.

Le débat : il aura lieu le samedi 17 octobre à 16h30 à Albertville (Savoie) et sera capté en live pour être disponible sur la plateforme du festival le soir même. Vous pouvez y avoir accès si vous avez acheté cette séance en pack ou en achat VOD individuel.

42mn
Version Française
RÉALISATEURS : Michel Fauquet et Philippe Batoux de l’ENSA.

Cholitas

« Des morts à l’Aconcagua ? Il y en a trois par an ! ». Et ça les fait rire. Dans l’attente du départ, elles bavardent en faisant du crochet. Elles sont cinq. Femmes au foyer, enseignantes ou cuisinières dans les expéditions de leur guide de mari. Mais cette fois, ce sont elles qui partent, font leurs sac, casque, doudoune et feuilles de coca, direction l’Aconcagua (6.962m.). Elles, les cholitas, métisses et paysannes de Bolivie émigrées en ville, longtemps dénigrées, aujourd’hui reconnues pour leurs traditions vestimentaires et leur culture. Près du sommet : « Ici, je me sens comme une reine, je suis libre ». Si le terme aventure a encore un sens, en voici une : cinq cholitas sur le plus haut sommet d’Amérique Latine. Aussi gai et tonique qu’époustouflant. Suivi d’un entretien enregistré avec Jaime Murciego.

1h20mn
Version Originale Sous Titrée Française
RÉALISATEURS : Sturla Pilskog et Sidse Torstholm Larsen
PRODUCTION : Anorak, Blåst Film, Bullitt Film

Limi

(L’un de nos coups de coeur choisi en toute subjectivité !)

Plus qu’un film d’alpinisme ou d’expédition, Limi est un gros point d’interrogation sur le front des aventuriers de tout poil, avec son lot de questions sans réponses. Pourquoi partir ? Comment allier passion des territoires inconnus et convictions écologistes ? Et la mégalomanie des sommets vierges alors ? Des questions ressassées depuis longtemps mais qu’il est plus que jamais nécessaire de se poser. Tout ça dans le cadre fantastique du massif de Limi et de ses montagnes inexplorées, aux confins du Népal. Entre émotions véritables et illusions suspendues, c’est le sens mêmes des voyages lointains, de l’exploration et de notre impact sur la « nature préservée » qui s’esquisse au fil des images.

24mn
Version Française
RÉALISATEURS : Ulysse Lefebvre et François Damilano
PRODUCTION : Guy Pérazio et Alpine Mag

Copy link