Votre mot de passe vous sera envoyé.

Quand il ne s’agite pas dehors, Cédric Sapin-Defour réfléchit. Parfois les deux mon capitaine. En ressortent des moments de grâce littéraire qui se produisent notamment lors de son petit café serré du matin… qu’il nous renverse allègrement à l’écran chaque lundi, à l’heure du petit déj’.
Un espresso ? 

Nous

Nous étions dix au bivouac de la Fourche.C’est peu mais ça suffit, c’est un petit lieu.C’est peu mais ça suffit pour dire qui nous sommes.Il y avait deux fe... Suite...