Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un espresso à la mer #3

  Le matin du troisième jour, Nève et Jibé sont retournés sur le port. Un attroupement les intrigua et, suite logique de la curiosité, les attira. Des touristes de tous âges et de tous horizons accueillaient le retour des pêcheurs, fourbus, les caisses remplies de merlus et de travail. Les uns étaient heureux qu’on mesurât la pénibilité de leur labeur, les autres d’avoir pris deux semaines de vacances. C’est ainsi, le vacancier aime s’imprégner du mode de vie local et être le t...

. . .