fbpx
@

Ces 23 et 24 janvier 2021 ont eu lieu les finales du championnat d’Europe d’escalade sur glace à Champagny-en-Vanoise. Sur la tour, une cinquantaine de glaciairistes Français, Suisses, Finlandais, Suédois sans oublier les leaders Russes, se sont frottés aux voies dessinées par les spécialistes de la FFCAM et de l’UIAA. Et c’est un français, Louna Ladevant, qui remporte le titre en difficulté, dans une ambiance qu’on avait presqu’oubliée, mettant le feu à ce qui est pour le moment la seule compétition à avoir eu lieu cette saison.

Cette médaille de champion d’Europe, Louna Ladevant, 20 ans, est allé la chercher avec les dents. Au sens propre, puisque c’est les machoires serrées qu’il tenait son piolet tout en mousquetonnant la dernière dégaine de la voie de finale, au sommet des 22 mètres de la tour de glace. Une tour monument, aussi unique qu’impressionnante, qui trône depuis plus de 21 ans dans le valllon glacial des Champagny-le-Haut.

Avec ses trois jambes couvertes de glace et ses pans de bois déversants, la « pieuvre » est gardée depuis toujours par un groupe de passionnés, dont le guide Damien Souvy, artisan de la première heure aux côtés de feu Stéphane Husson. A lire dans son sourire, il en vécu des vertes et des pas mûres dans cette tour !

Le vallon de Champagny-le-Haut, avec ses pistes de ski de fond, sa tour de glace et son ombre permanente au coeur de l’hiver ! ©Jocelyn Chavy

La pieuvre de glace. ©Vincent Kronental/Alpine Mag

Un événement coûte que coûte

Aujourd’hui, la structure est le théâtre improbable d’une compétition. Une véritable gageure de la part des organisateurs, FFCAM et UIAA en tête. Nils Guillotin, coordinateur FFCAM de l’évènement : « Cette compétition est la seule pour le moment à avoir eu lieu, malgré le contexte. Des mesures sanitaires très strictes ont été mises en place pour assurer la sécurité de tous. » Pour le reste, c’est l’énergie et la volonté qui ont joué : « Maintenir un événement coûte que coûte, c’est aussi refuser de baisser les bras, rejeter une forme de pessimisme qui mine peu à peu les esprits » assure Luc Thibal, directeur technique national à la FFCAM

Et c’est réussi puisque ce championnat d’Europe a des airs de petits championnat du monde, presque tous les meilleurs de la discipline étant représentés notamment les Russes, Suisses et Français. Seuls manquaient les Coréens et Iraniens pour compléter le haut du tableau. Autant dire que la compétition fut serrée.

En vitesse les Russes dominent sans partage et raflent toutes les médailles en courant littéralement dans la voie de finale, en 7,81 secondes ! Spectacle assuré. A noter, la performance du Français Yann Gérome qui réalise un temps de 13,70 secondes sans entraînement dédié (étant spécialisé en difficulté plutôt qu’en vitesse) mais avec une joie communicative sans pareille ! La Française Juliette Bergman termine 7e chez les femmes.

Le français Yann Gérome en finale de l’épreuve de vitesse. ©Vincent Kronental/Alpine Mag

Discipline reine

En difficulté, chez les femmes, la Russe Maria Tolokonina remporte le titre. Marion Thomas, espoir féminine française chute assez tôt dans la voie de finale et termine à la 5e place. La benjamine Juliette Bergman se classe 12e.

Marion Thomas avant les voies de qualifications, samedi 23 janvier 2021. ©Chrisophe Angot/Alpine Mag

Côté masculin, le duel entre le Russe Nikolai Kuzovlev et le meilleur Français Louna Ladevant s’annonçait serré, sans oublier Tristan Ladevant, lui aussi très en forme. Les deux frères occupent finalement tous deux le podium aux première et troisième places, laissant le Russe s’intercaller à la deuxième marche. Louna Ladevant est le seul à à avoir atteint le sommet de toutes les voies de la compétition avec une aisance et une assurance incroyables malgré la difficulté extrême de la voie de finale notamment. Il nous raconte, à peine redescendu de son ascension victorieuse : « J’ai failli lâcher le piolet, au moment où j’ai perdu les pieds, avec la main à la limite de l’ouverture. La voie permettait pas mal de mouvements mais ça restait un combat physique avec des derniers mouvements exigeants et loins. »

Sa victoire et le podium qui ont suivi avaient des airs de fête qui ont réchauffé pas mal de grimpeurs mais aussi toute une communauté de montagnards heureux de se retrouver pour partager un petit bout de montagne.

Découvrez notre vidéo exclusive de l’ascension et de l’interview de Louna Ladevant, champion d’Europe 2021.

Tous les résultats sur le site de l’UIAA. 

Tristan et Louna Ladevant à l’observation de la voie de finale, durant les 8mn réglementaires. ©Jocelyn Chavy

Louna Ladevant, dans la voie de finale. ©Vincent Kronental/Alpine Mag

Louna Ladevant laisse éclater un mélange de rage et de joie au sommet de la voie de finale. ©Ulysse Lefebvre

Photo de famille de l’équipe de France avec son trophée Stéphane Husson de 2019. De gauche à droite : Nathan Clair, Marion Thomas, Tristan Ladevant, Louna Ladevant, Juliette Bergman et Virgile Devin. ©Jocelyn Chavy

Copy link
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci, votre inscription est confirmée !

LA NEWSLETTER 

D'ALPINE MAG