Le Mont Analogue – 5

Chapitre troisième,

qui est celui de la traversée

Marins improvisés. – La main à la pâte. – Détails historiques et psychologiques. – Mesure de la puissance de la pensée humaine. – Que nous pouvons compter tout au plus jusqu’à 4. – Expériences à l’appui. – Les vivres. – Potager portatif. – Symbiose artificielle. – Appareils chauffants. – La porte occidentale et la brise de mer. – Tâtonnements. – Si les glaciers sont des êtres vivants. – Histoire des hommes-creux et de la Rose-amère. – La question de la monnaie.

Le 10 octobre suivant, nous nous embarquions sur l’Impossible. Nous étions huit, on s’en souvient : Arthur Beaver, propriétaire du yacht ; Pierre Sogol, le chef de l’expédition ; Ivan Lapse, le linguiste; les frères Hans et Karl ; Judith Pancake, le peintre de haute mon- tagne ; ma femme et moi. Il avait été convenu entre nous que nous ne dirions pas, dans nos entourages, le but exact de notre expédition ; car, ou bien on nous aurait jugés insensés, ou, plus probablement, on aurait cru que nous racontions des histoires pour dissimuler le vrai but de notre entreprise, sur lequel on aurait fait toutes sortes de suppositions. Nous avions annoncé que nous allions explorer quelques îles de l’Océanie, les montagnes de Bornéo et les Alpes australiennes. Chacun avait pris ses dispositions pour une longue absence d’Europe.

Arthur Beaver avait tenu à avertir son équipage que l’expédition serait longue et comporterait peut-être des risques. Il congédia et

Copy link