fbpx

Alexis Landot, ninja warrior

Alexis Landot. ©DR

Il est ce qu’Alain Robert aurait pu être si les réseaux sociaux existaient dans les années 90. Alexis Landot est le nouveau visage de l’escalade urbaine, de préférence en solo, un type de grimpe où l’équation est simple – la chute est interdite. Adoubé par Alain Robert, Alexis n’a pas le même passé en falaise puisqu’il vient de Ninja Warrior, mais il reprend le flambeau. Dans sa courte liste de buildings, Alexis a coché des tours comme le Marriott à Varsovie (avec Leo U.), la « facile » mais spectaculaire BNF ou les Mercuriales à Paris.

Blessé en 2023, Alexis Landot revient en fin d’année en s’offrant la Burj Khalifa à Dubaï avec Alain Robert himself, encordés cette fois (Alain avait grimpé la tour en 2011 en solo), sous le prétexte pas banal d’ouvrir la COP28. Bilan, neuf d’heures d’ascension pour gravir les 828 mètres de la Burj Khalifa, la routine pour Alain (61 ans) et un come-back pour Alexis qui présage de futurs ascensions ?

Naissance : 2000
Pays : France