Votre mot de passe vous sera envoyé.
Millet Trilogy 19

Ne voyez aucun patriotisme rance dans ce  Cocorico. Non, il s’agit plutôt de s’enthousiasmer à l’idée que le milieu de l’aventure et de l’exploration en France est sacrément productif et créatif ; vivant et présent sur le terrain et les écrans. En novembre prochain, les Rencontres Ciné Montagne de Grenoble projetteront trois morceaux de choix menés par nos locaux de l’étape. En attendant de voir Lost in Karakoram, Changabang et Apurimac, retrouvez leurs récits richement illustrés sur Alpine Mag. 

Le monde de l’aventure et de l’exploration made in France est plus que jamais présent et créatif ! Cette année, trois expéditions sont sur le devant de la scène cinématographique aux Rencontres Ciné Montagne qui auront lieu au Palais des Sports de Grenoble, du 5 au 9 novembre prochain. Une scène « technique » tout d’abord, puisque ces trois expéditions représentent ce qu’il se fait de mieux dans leur catégorie, que ce soit avec une GoPro (Antoine Girard est Docteur Es caméra embarquée !), avec un appareil photo option moufles (demandez au GMHM) ou un boitier étanche et un drone (que c’est tendu de piloter à l’ombre d’une gorge péruvienne, là où les satellites ne passent pas !). Mais c’est surtout sur le fond que ces trois films se démarquent, s’appuyant chacun sur une histoire forte, une écriture bien menée et enfin, des personnages charismatiques.
Avant d’aller voir ça aux Rencontres, lisez donc sur Alpine Mag !

 

Lost in Karakorum

La suite logique des aventures d’Antoine Girard dans le ciel du Pakistan. Après s’être payé un petit survol du Broad Peak (8051m, un record d’altitude à 8157m) en 2016, il revient cette fois en duo avec Damien Lacaze. Le binome se paye à nouveau une tournée des sommets du Karakoram que le plus fou des alpinistes n’imaginerait même pas réaliser en une vie d’expés. C’est beau, c’est haut et c’est surtout l’aventure d’une cordée détendue et sympathique qui vient de recevoir un Icare d’Or et le prix du public à la dernière Coupe Icare. Majeur.

Notre trilogie à lire ici :
#1 L’appel du Karakoram
#2 Piégés à 6500m
#3 Vol au-dessus d’un nid de Trango

Changabang

Une expression de l’excellence française en Himalaya (n’ayons pas peur des mots) par le GMHM, qui va réussir là où les meilleurs ont échoué auparavant. Le film ? Un subtil mélange entre images impressionnantes et récit d’une histoire riche (y reconnaitrez-vous ce journaliste spécialisé qui raconte avec passion l’histoire de cette montagne mythique ?) L’himalayisme épique qu’on aime.

Un récit à découvrir par là. 

Apurimac

Le rappel que la montagne, ce sont aussi les rivières qui les parcourent, s’y enfoncent loin, avec rapides et syphons. Un engagement « feel good » avec une bande de pote dont on aimerait très vite faire partie. Et, cerise sur le gâteau, l’oeil d’un réalisateur aussi fin avec sa pagaie qu’avec sa caméra. Rafraîchissant.

Un article haut en photos à regarder ici.