@

Année 2021 faste pour Charles qui n’a décidément pas chômé. Son principal fait d’arme est l’ascension en 4 jours de la très convoitée face nord du Chamlang (7319 mètres) en Himalaya, avec son compère Benjamin Védrines, en style alpin s’il vous plaît. Le Haut-Savoyard se lançait pourtant dans l’inconnue à cette altitude, lui qui n’avait jamais dépassé le mont Blanc.

Charles s’est aussi illustré avec le solo hivernal de la Pierre Allain, dans la face nord des Drus, un peu plus tôt dans l’année (lire son récit ici). L’été il réalisait un nouveau solo dans les 300 mètres des Zutopistes dans les Pyrénées, aux magnifiques aiguilles d’Ansabère.

Plus récemment, Charles démarre 2022 en fanfare, mais sans tambours ni trompettes, discret comme à son habitude. Il accomplit pourtant un véritable exploit aux Grandes Jorasses en janvier 2022, faisant Rolling Stones en solitaire, en hivernale, et en 6 jours. La performance est énorme, le bonheur communicatif de cet alpiniste heureux fait mouche, comme en témoigne son interview (à lire ici).

L’écho dans les médias généralistes nationaux et internationaux est énorme. Du jamais vu depuis Catherine Destivelle à la une de Paris Match, ose-t-on en éditorial d’Alpine Mag. Au bon endroit, au bon moment, le réalisateur Seb Montaz-Rosset capture des images immédiatement reprises par l’AFP. La machine est lancée. Et c’est presque une ascension anachronique, avec un retentissement comme on n’en avait plus vu depuis trois décennies. Et l’année ne fait que commencer. 

Âge : 32 ans
Pays : France

CHERCHER PAR CATÉGORIE

MENU DEROULANT VERS LES CATEGORIES A VENIR

0 Shares
Copy link