7   +   9   =  
Votre mot de passe vous sera envoyé.
RMS

Les 6 et 7 juillet dernier, des hommes en armures ont franchi le col de Mary (2641m). Parti de Maljasset, le cortège mené par le professeur Stéphane Gal avait pour but de revivre le franchissement des Alpes par l’armée de François Ier sur le chemin de Marignan. La fameuse bataille de 1515 s’est jouée en amont dans ces cols de l’Ubaye à plus de deux mille mètres, un exploit pour les chevaliers en armure et la troupe du roi au XVIème siècle. Le film retraçant cette plongée dans l’Histoire sera projeté aux « Rencontres Montagnes et Sciences » à Grenoble le 8 novembre.

« Trapèzes cisaillés, bras ankylosés, appuis hésitants et puis le vent qui saisit à travers l’armure. On transpire quand on bouge et on gèle quand on s’arrête » ; voilà ce que griffonne Patrick Ceria dans son carnet en finissant sa ration de pain et de lard, adossé au bois humide de la bergerie. Il est médaillé paralympique aux JO de 2004 et c’est l’un des quatre à avoir hérité d’une armure pour la traversée du col de Mary de cet après-midi. Il fait d’ailleurs partie des instigateurs de ce drôle de pari et, avec Stéphane Gal, professeur d’histoire moderne à l’Université de Grenoble et membre du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes, il en est le visage. Quatre armures et autant de chevaux, soixante accompagnants costumés, une dizaine de militaires et une équipe vidéo pour une vingtaine de kilomètres à parcourir et quelques huit cents mètres de dénivelé positif : voilà le pari fou dans lequel se sont lancés une équipe de sportifs et de scientifiques partis sur les traces des soldats de la bataille de Marignan.

(…) La suite pour les abonnés

. . .