fbpx

Nirmal Purja : Delon népalais

Nirmal Purja. ©Ulysse Lefebvre

Nimsdai a tout renversé sur son passage ces deux dernières années. Totalement décomplexé dans son approche (d’autres diront arrogant), cultivant un discours motivationnel permanent, le Népalais trace sa route. L’an passé, il sortait son livre dans la foulée de son film Netflix, consacré à ses 14 8000 express. Lors d’un bref passage en Isère en 2022 pour développer du matériel textile chauffant avec un sponsor (de quoi démocratiser l’himalayisme hivernal ?), Nirmal Purja annonçait son projet « Big Mountain Cleanup », afin de nettoyer les camps abandonnés sur plusieurs 8000. Il a ainsi employé six sherpas ce printemps 2022 sur l’Everest pour évacuer les déchets entre le camp 4 et le sommet. Il devrait continuer sur le K2 en 2023.

Dans le même temps, il fait prospérer son agence et profite des ascensions avec ses clients pour faire de nouveaux records, comme cet enchaînement de trois 8000 sans ox en 9 jours à peine (Everest-Lhotse-Kangchenjunga). Pendant ce temps, son record était menacé par l’incroyable Kristin Harila. À ce propos, le Népalais lançait, pas très fair-play : « Il y a une énorme différence entre établir des records révolutionnaires et simplement battre des records, ou les suivre. Il n’y a pas de compétition, juste Nimsdai contre Nimsdai. Imaginez comme ces records auraient été [encore plus] rapides si je n’avais pas guidé d’autres clients sur ces expé. Ce que vous appelez extrême est ma normalité. » Nimsdai style. 

SON TOP 2022

Trois 8000 sans oxygène en neuf jours, un record (Everest-Lhotse-Kangchenjunga), projet Big Mountain Cleanup, parution de son livre

 

À SUIVRE EN 2023

Des 8000 à la pelle (12 de prévus avec son agence), peut-être des ascensions combinées à du parapente, peut-être de nouvelles hivernales… N’oubliez pas que rien n’est impossible. 

Naissance : 1983
Pays : Népal

0 Shares
Copy link