@

Enchaînement Everest Lhotse sans oxygène pour Nirmal Purja

Le bouillonnant Nims vient de frapper fort en réalisant l’enchaînement Everest-Lhotse sans oxygène, le tout en guidant des clients eux sous oxygène. À peine redescendu du Kangchenjunga, Nirmal Purja a ainsi bouclé en moins de neuf jours trois 8000. Une performance, même pour celui qui a bouclé les quatorze 8000 en six mois, et le K2 en hiver. Voici les détails de ce mois de mai encore plus chargé que d’habitude pour Nirmal Purja.

Nirmal Purja est désormais la première personne à avoir enchaîné trois 8000 en neuf jours, sans oxygène. En effet, Nims revendique l’ascension sans oxygène du Kangchenjunga, de l’Everest et du Lhotse. L’enchaînement de ces deux derniers sommets, très prisé, a été fait en vingt six heures. Sans oxygène, en guidant des clients, qui eux, en avaient. Voici les détails. 

Au Kangch, Nirmal Purja et son équipe de guides sherpa Elite Exped sont montés du camp de base du Kangch au camp 2 le 5 mai, puis ont entamé le 6 mai l’ascension – avec une pause de quelques heures au camp 3 – jusqu’au sommet du Kanchenjunga (8 586 m), qu’ils ont atteint à 10 h 50 le 7 mai. Sans oxygène pour Purja. Ils avaient auparavant fait deux tentatives avec oxygène, et un début de polémique. Purja s’est d’ailleurs fendu de commentaires pour le moins tendancieux sur des journalistes qui lui ont posé des questions à ce sujet. 

Montée au Kangch de Nims (à droite) avec sa cliente qatarie (au centre) ©Nirmal Purja

Copy link