fbpx
@

Dans la longue histoire des guides de Chamonix, on ne peut pas terminer le XXe siècle sans évoquer leur rôle dans le secours en montagne, prédominant jusqu’aux années 1960-1970. Aujourd’hui, en cas de pépin, on appelle le « PG », mais avant c’était les guides qu’on réveillait en tapant à leur carreau. Beaucoup ont vu leur carrière marquée par ces sauvetages. Épisode 8 de notre série Bicentenaire des guides de Chamonix.

Le surnom de « Saint-Bernard des neiges » revient à Paul Démarchi, connu pour avoir participé à 42 secours, notamment en février 1938 à celui de Raymond Lambert. Avec deux clients, le célèbre guide suisse tente la première traversée hivernale des aiguilles du Diable, avant d’être pris par la tempête. Les guides venus à leur rencontre, Paul Démarchi mais aussi André Bozon, Michel Payot et Arthur Franchino terminent tous avec de graves gelures, comme les trois rescapés. Ce qui n’empêchera pas Raymond Lambert, malgré ses amputations, de participer en 1952 à une tentative à l’Everest qui le conduira près du sommet, à 8 600 mètres, en compagnie de Tensing Norgay…(…)

. . .

Copy link