@

Qu’elle soit confortable ou de luxe en terme de prestations payées, une ascension de l’Everest par sa voie normale népalaise coûtera aujourd’hui à l’himalayiste de 35 000 à 270 000 euros. L’habitué des lieux Kilian Jornet nous a révélé quelques-uns de ses trucs pour baisser la note lors de votre prochaine expédition. Explications.

Si quelqu’un sait comment gravir l’Everest proprement, rapidement et bon marché, c’est bien Kilian Jornet. Jornet a stupéfié le monde en escaladant l’Everest deux fois en une semaine en 2017. À cette occasion, il a choisi le versant tibétain, actuellement fermé aux expéditions non chinoises. Il est ensuite retourné sur l’Everest en 2019 et 2021, par le versant népalais où passe la voie normale historique, cible des expéditions commerciales.

Kilian Jornet connaît bien les tenants d’une expédition courante à l’Everest, y compris ceux des versions premium coûteuses, mais, comme il nous l’affirme, « cela peut être fait pour beaucoup moins cher ». Voici ses conseils.

Kilian Jornet seul au col sud de l’Everest à 8300 mètres, lors de sa tentative en style alpin à l’automne 2019 ©Coll. Kilian Jornet

passer une partie de l’expédition dans des lodges en dessous du camp de base

Pour commencer, être aussi rapide et efficace que Kilian Jornet aide. Mais même pour l’être humain moyen, l’austérité et quelques efforts supplémentaires auront un effet immédiat sur le budget final. La clé est de raccourcir l’expédition autant que possible, mais aussi de passer une partie de l’expédition dans des lodges

Copy link