fbpx
@

La cordée géorgienne Archil Badriashvili/Giorgi Tepnadze continue d’ouvrir de nouvelles voies techniques sur des hauts sommets ou de défricher des faces vierges. Cet été, avec Baqar Gelashvili, Archil et Giorgi ont exploré la vallée de Rosh Gol au Pakistan (Hindu Kush). Ils sont revenus avec l’ouverture majeure d’un itinéraire haut de 2300 mètres et annoncé ED, sur le sommet nord-ouest du Saraghrar (7 303 m). Le récit d’Archil Badriashvili.

L‘Hindu Kush, zone frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, quelle chaîne de montagnes ! La vallée de Rosh Gol, le Saraghrar à 7 303 mètres, le Languta-e-Barfi à 6 833, et les sommets environnants sont vraiment excitants. Lorsque j’ai exploré cette vallée il y a un an, j’étais sûr que nous allions y revenir. Giorgi Tepnadze n’a pas eu besoin de beaucoup d’explications pour être conviancu, ces montagnes « parlent » d’elles-mêmes. Après une expédition de deux mois au Makalu ce printemps, nous avons senti qu’il était temps de poursuivre notre activité favorite – escalader des parois plus raides et explorer des chaînes de montagnes plus sauvages.

Nous avons invité Baqar Gelashvili, notre ami et partenaire géorgien avec qui nous avons déjà partagé plusieurs premières ascensions techniques dans l’Himalaya, et beaucoup dans le Caucase. C’était la première fois pour lui ici et la troisième pour nous, mais nous n’avions aucune idée de ce que la région de l’Hindu Kush et du Chitral allait nous offrir.

Le nord-ouest du Pakistan, à la frontière avec l’Afghanistan, est extrêmement peu touristique, le voyage a donc été une aventure, à la fois sérieuse et amusante, joyeuse surtout lorsque l’on rencontre des gens accueillants, avec qui échanger est agréable.

. . .

La newsletter d'Alpine Mag

On reste en contact ? 

Merci et à très vite !

Copy link