@

Premier coup d’oeil

La gamme Specialized Turbo Tero comprend plusieurs vélos mais tous ont un ADN bien particulier. Tous sont des VTT à assistance électrique. Avec un objectif multiple : satisfaire un cycliste qui utilise son VTT aussi bien pour aller travailler, pour faire du VTT le weekend, voire partir en bike packing option BUL. Chez Specialized, on a visiblement compris que le budget d’un cycliste n’est pas extensible, que le poids, et surtout le prix, font qu’on n’investit que dans un seul VTTAE à la fois. En l’occurence, autant en parler tout de suite, le Turbo Tero 3.0 qui nous a été prêté par Specialized pendant deux semaines se situe dans la moyenne abordable des VTTAE, à un prix public de 3400 €.

Pour ce budget, Specialized veut offrir le plus de polyvalence possible pour un VTTAE semi-rigide. Ce n’est pas un modèle destiné à descendre des singles cassants, comme les modèles tous-suspendus (au budget bien supérieur) Scott Strike eride 940 et Lapierre Overvolt Am 5.5 testés en 2021. Non, l’originalité des Tero est dans le VTT multi-cartes : le vélotaf qui permet de filer au boulot très confortablement à 25 km/h, le VTT qui permettra de belles randos le weekend venu. Et pourquoi pas, on l’a dit, le bivouac puisque le Tero offre plein de points de fixation pour ajouter des sacoches et des accessoires. Des gènes baroudeur qui vont bien à son profil, tranquille mais efficace. Un design sobre, réussi, avec sa peinture vert forêt. Le ramage est-il à la hauteur du plumage ? Voici notre essai.

Conditions du test

Vélotaf 35 km/jour pendant une semaine. Plusieurs sorties VTT en Chartreuse, Vercors.

Design et Géométrie

Le Tero semble prêt à affronter les terrains difficiles, avec un tube inférieur massif dans lequel la batterie 530Wh se glisse par le dessous. Une prise de recharge se trouve à l’intérieur du tube diagonal, cachée par un couvercle rabattable, ainsi qu’un levier de déverrouillage et un verrou pour la batterie amovible.

Les pneus Ground Control T5 sont bien agressifs, suffisamment pour les singles glissants de Chartreuse, pleins de boue et de feuilles, mais pas trop bruyants sur le goudron. À noter, l’axe de roue de 148 mm peut être remplacé par un axe compatible avec les remorques et les bases sont profilées pour un dégagement important de l’attelage si vous voulez remorquer des enfants. Il y a plein de supports pour visser des accessoires : par exemple, sous le tube supérieur, ou encore pour mettre des gardes boues, histoire d’habiller votre vélo en semaine – puis le déshabiller le weekend. C’est la philosophie du Tero : jouer avec le même engin dans plein de situations et activités différentes.

La géométrie globale est un mix de VTT et de conduite confortable en ville. L’angle de direction est de 66,4 degrés. La suspension de 110mm de la fourche donne une idée de la pratique plus axée rando que all mountain du Tero (et encore moins enduro, mais on parle d’un vélo semi-rigide). Mais l’ensemble inspire confiance et confort sur les sentiers, c’est le principal.

L’écran de contrôle Master Mind est superbe, très lisible. On peut l’appairer avec l’application Smart Control pour, entre autres, immobiliser le vélo contre le vol.

Puissance et motorisation

Le cadre du Tero est conçu pour supporter 27 kg de charge supplémentaire. Sans être sûr du calcul de Specialized, il est clair que le Tero est fait pour supporter des bagages… et le fabricant explique que le Tero est conçu pour tracter une remorque (il suffit de mettre une tige de selle adaptée). Nous avons choisi de tracter un vélo enfant (et l’enfant, donc), pour un poids de 35 kg supplémentaire, et ce, sur 700 m de dénivelé positif. La batterie a beaucoup diminué mais la mission est remplie. A condition d’être très attentif, un tractage (au moyen d’une cordelette d’escalade en ce qui nous concerne) est facile, et permet d’ajouter une corde à un arc déjà bien rempli. Le Mission Control permet de choisir le mode d’assistance. Mais il est également possible, via le mode Smart Control, de fixer des objectifs dans l’une des 3 catégories suivantes : distance, durée du trajet ou seuil de fréquence cardiaque souhaité. Une fois ce mode activé, l’ordinateur de bord – le Master Mind – ajuste automatiquement la quantité d’assistance électrique disponible en temps réel en fonction des besoins du cycliste. De la même façon, le Master Mind calcul l’autonomie disponible en fonction du niveau de charge de la batterie.

Plutôt silencieux et surtout souple d’utilisation, le moteur du Tero délivre 50 Nm suffisant pour une utilisation normale. Si vous voulez plus de puissance, il faut passer sur les deux autres vtt Tero, le 4.0 qui délivre 70 Nm, et le haut de gamme 5.0, qui délivre 90 Nm, mais pour un prix nettement plus élevé (5400 €). 

Pilotage et utilisation

Ce n’est pas un VTTAE enduro : ne lui demandez pas l’impossible ! Mais pour ce qui est des sentiers standards, le Tero s’acquitte très bien de sa tâche. La selle est confort (trop ?). Seul bémol, la position assez droite et assez haute fait qu’il est difficile de charger la roue avant dans les montées très raides. Difficile d’avoir une position confort et une position « XC » en même temps ! En forêt le centre de gravité bas nous a permis de passer des obstacles déjà conséquents. Les freins Shimano sont puissants et adaptés au format du vélo.

Et le vélo-taf ? Le Tero est sans doute un peu too much pour cette mission, mais il s’en acquitte si bien qu’il serait dommage de ne pas insister dessus. Habitué du vélo-taf par beau temps, quel plaisir de découvrir le plaisir – oisif – de faire des trajets vélo-tafs avec le Tero à 26 km/h… pour une distance de 2×17 km par jour pendant une semaine. La position de pilotage, assez droite, rend du coup bien service. La largeur des pneus gomme les imperfections du goudron et autres trous. Alors à condition de pouvoir stocker le Tero à l’abri, puisque malgré son antivol « moteur » on n’a pas voulu le laisser dehors, ce vélo est vraiment hyper agréable pour cette mission-là. Après un aller-retour de 34km sur le plat, soit 1h30 au max, il restait largement un tiers de la batterie. Dernier détail : le tube de cadre, bien bas, permet de régler le Tero dans une position confort pour le vélo-taf et de remonter la selle significativement pour le VTT.

Test du Tero 3.0. Design superbe. ©JC

Sur les singles caillouteux de Chartreuse ©J. Chavy

Conclusion

La quadrature du cercle, voilà ce que Specialized a tenté de résoudre avec le Tero. Il faut saluer l’effort de la marque, consciente que les cyclistes n’investiront pas dans plusieurs VTT à assistance électrique, étant donné leur prix (et leur encombrement). Le Specialized Tero épond à ce cahier des charges, offrant par un large panel de possibilités à son prorpiétaire : alors même si par nature il ne peut exceller dans chaque domaine, le Tero est parfait pour celui ou celle qui cherche un modèle de VTTAE ultra polyvalent, pour aller bosser comme pour faire des randos dans la boue le weekend venu, avec un très bon rapport qualité-prix vu l’équipement et la qualité proposés.

Caractéristiques techniques Specialized Tero 3.0

Batterie Specialized 530 Wh 

Moteur Specialized 2.0E 50 Nm 

Fourche SR Suntour XCM 32 110 mm 

Transmission 9V Shimano Alivio Freins Shimano

Pneus 29×2.35” Ground Control 

Passage de câblerie interne 

Batterie entièrement intégrée/verrouillable/amovible dans le tube inférieur 

Compatible avec l’application Mission Control 

Compatible avec les remorques Thru-Axle Supports de garde-boue, de porte-bagages et de béquille. 

TCD MasterMind avec affichage en couleur

Turbo System Lock avec alarme à détecteur de mouvement 

ANT+/Bluetooth 

Port de charge USB-C 

Mises à jour en direct

Prix public : 3300 €

Caractéristiques supplémentaires des vélos Turbo Specialized :

Tous les vélos Turbo sont équipés du tout nouveau système de verrouillage Turbo, utilisant l’application Mission Control pour désactiver le moteur de votre vélo et activer l’alarme du capteur de mouvement.
L’écran MasterMind propose désormais jusqu’à 30 options d’affichage personnalisables vous communiquant les informations pertinentes sur votre trajet, permettent un réglage en temps réel des niveaux d’assistance et permettant des mises à jour en direct.

Gamme Tero Specialized

+

Polyvalence 
Confort

 

RAS

Copy link