fbpx

Refuge de Chabournéou

©Facebook Refuge de Chabournéou

Écrins, 1998 m

Hautes-Alpes

Construit en 1970 avec ses deux dortoirs de 16 couchages et un dortoir d’à point – où la promiscuité est au rendez vous-  le refuge de Chabournéou est rustique mais charmant. Malgré son aspect vieux refuge, il dispose tout de même de sanitaire extérieurs et d’une douche solaire, parfois remplacée par le torrent ou un un bassin en plein air selon les conditions météo.

Situé au pied de la face nord de l’impressionnant Sirac, accéder à Chabournéou peu constituer une belle variante dans le Tour du Vieux Chaillol et le GR54. C’est également un avant poste privilégié pour les amoureux du ski de printemps et de l’alpinisme en tout genre. On pourra notamment citer la face sud du Pic Jocelme en ski de rando ou en alpinisme neigeux au début de l’été. On pensera également à la Brèche en V du Sirac, un must à ski. Sans oublier bien sûr la traversée est-ouest des arêtes du Sirac, une grande aventure en haute montagne.

Très facile d’accès, le refuge pourra également ravir ceux qui ne visent pas les grands sommets et souhaitent profiter d’une belle première expérience de nuit en motagne. Avec 450 mètres de dénivelé et 2h30 de marche depuis le parking du Gioberney, Chabournéou est labélisé refuge en famille. De quoi rassurer les parents !

Enfin, juste au dessus du refuge, un petit promontoire offre un superbe point de vue sur le dernier glacier du secteur, le glacier de Chabournéou. Il est également possible de réaliser un petit parcours de bloc tout autours de l’abri. Un topo et un crash pad sont mis à disposition.

Période de gardiennage : Pour la saison estivale 2024, le refuge sera gardé du 8 juin au 8 septembre. Il est aussi possible de venir au refuge les week-ends de mai et de septembre sur réservation uniquement.

Hors gardiennage : En hiver, le refuge reste ouvert avec un accès à la salle à manger, ainsi qu’à deux dortoirs avec des couvertures. Il n’y a pas d’eau, pas de gaz et pas d’électricité mais un poêle à bois tout neuf avec des bûches compressées, une pelle à neige, une pioche, des seaux, quelques couverts, et un balai. Une participation de 8€/nuitée est demandée. Possibilité de la laisser dans le tronc, ou de l’envoyer au CAF de Gap, 9 rue Bayard, 05000 GAP.

Contact 09 88 28 12 11 (été) – 06 75 94 98 38 (hors gardiennage) ; la page web dédiée au refuge ; la page Facebook

Le refuge sur Alpine Mag

DE LA VALLOUISE AU VALGAUDEMAR : LES ÉCRINS PAR LES HAUTS COLS

RAIDE D’ÉCRINS, 55° DU SUD AU NORD, LE FILM DE BENJAMIN VÉDRINES