fbpx
@

Les forêts de Chartreuse sont un havre de fraîcheur estivale. S’y balader en VTT à assistance électrique ne fait qu’ajouter au plaisir d’y prendre son temps. Départ pour une virée au départ de Saint-Pierre d’Entremont, entre la Dent de l’Ours et le château médiéval. Ambiance chartrousine. 

Saint-Pierre d’Entremont a cette drôle de particularité d’être à cheval sur deux départements, Savoie et Isère de part et d’autre du Guiers Vif. C’est au départ de l’office de tourisme, côté 38 que le circuit débute. C’est un départ en douceur qui permet de traverser le village et repérer les bars et restaurants pour la crêpes ou la bière au retour. On n’est jamais trop prévoyant. Cap ensuite sur la wilderness, la vraie, celle qui vous plonge dans les denses forêts d’émeraude dont provient le bois de Chartreuse, AOC s’il vous plait et les pyramides calcaires qui hérissent les lieux.

Derniers réglages avant le départ. © Ulysse Lefebvre

© Ulysse Lefebvre

Au loin, le Grand Som (2026m) pointe sa longue crinière sommitale mais ce n’est pas lui, apprécié des skieurs de rando, qui nous occupe aujourd’hui. Non, notre sommet de référence est plus modeste en altitude mais bien plus sauvage et inaccessible : c’est la Dent de l’Ours qui de ses 1820m domine le vallon et ne présente aucun chemin qui ne nécessite pas l’usage des mains. Depuis le Villard puis St-Philibert, on chemine facilement en gardant un oeil sur la Dent. A t-elle vraiment vu passer un ours autrefois ? Les bûcherons du coin connaissent les histoires préhistoriques du coin. Vous leur demanderez en les croisant en forêt ou dans les scieries du coin. D’ailleurs, vous verrez quelques vestiges d’une roue à aguets au Château de Montbel, sur les hauteurs de Saint-Pierre d’Entremont. On utilisait alors l’énergie hydraulique pour faire tourner la roue et actionner les scies. Au château, vous pourrez entrez à vélo dans l’ancienne cour et découvrir les ruines très esthétiques de l’ancienne forteresse.

Cap sur la Dent de l’Ours, au loin. © Ulysse Lefebvre

Chemins velours. © Virginie Lacroix

© Ulysse Lefebvre

Pic-nic avec vue ! © Ulysse Lefebvre

Sortie de l’enceinte du château. © Ulysse Lefebvre

le pilier de la Roche Veyrand
met en perspective le travail des hommes
vis à vis de celui de la nature et du temps

C’en est une autre de forteresse, qui garde les lieux au loin : la Roche Veyrand (1425m). Son magnifique pilier, bien connu des grimpeurs, surplombe le village et ne peut échapper au regard. Admirez-le en redescendant du château : sa muraille relativise l’épaisseur des murs du château et met en perspective le travail des hommes vis à vis de celui de la nature et du temps. Il semble d’ailleurs s’être arrêté ici. Profitez-en pour flâner aux alentours du village et meme prolonger la balade un peu plus haut, sur les hauteurs du cirque de Saint-Même, vers les hameaux des Graviers jusqu’aux Varvats. Une petite route agréable en VTTAE offre une vue plongeante sur les cascades du Cirque en contre-bas. C’est un bon moyen de profiter des lieux s’en se heurter au nombreux randonneurs qui évoluent sur les sentiers de ce site très fréquenté.

Le château de Montbel et l’imposant pilier de la Roche Veyrand.  ©Ulysse Lefebvre

Nom : E-trip sous la Dent de l’Ours

Dénivelé : 470 m, 13,7 km

Horaire moyen : 1 à 2h en VTTAE

Point départ : Saint-Pierre d’Entremont (Isère)

Itinéraire : Cette petite boucle en fond de vallon est idéale pour une découverte en douceur du VTTAE ou pour ceux qui souhaitent une sortie courte et touristique. De l’Office de tourisme, empruntez la route qui monte au col du petit Cucheron puis quittez la rapidement, juste avant le pont sur le ruisseau des Bas. Un petit chemin vous emmène au hameau du Villard puis au village St -Philibert. Vers 1000m, le chemin revient vers le nord et longe globalement le chemin aller quelques mètres plus haut, avec une meilleure vue. Arrive alors le château de Montbel que l’on peut visiter en roulant au pas. Il ne reste plus qu’à se laisser descendre vers Saint-Pierre d’Entremont avec au choix le chemin (et sa descente plutôt technique au regard du reste de l’itinéraire) ou la route.

St-Pierre est un joli petit bourg chartrousin mais c’est aussi la capitale des Entremonts, la partie Nord du massif. Ne manquez pas d’y faire quelques emplettes. La fromagerie Arpin et la boucherie Guerre y sont des maisons familiales installées depuis respectivement 1936 et 1830.

Variantes : le cirque de Saint-Même vu d’en haut ! Non loin, à l’est du village, le cirque de Saint Même est une curiosité géologique très réputée dans la région. Beaucoup de monde s’y presse pour randonner vers ses cascades. Il est possible de l’observer au loin depuis le haut en montant, par la route, aux hameaux des Grattiers et des Varvats.

Niveau : débutant

Où dormir /manger : à Saint-Pierre d’Entremont

Infos : Alpes Isère

Copy link