fbpx
@

Capitale historique du Trièves, Mens a tout pour satisfaire le randonneur curieux, à pied bien sûr avec le Bonnet de Calvin, belvédère exceptionnel, ou Rattier, délicate arête aérienne, mais aussi en VTT – et à assistance électrique, de la rondeur des champs aux variantes plus techniques. La douceur du paysage contraste de facto avec l’impressionnante barrière ouest du Dévoluy, décor de cinéma pour l’un des plus sauvages coins de l’Isère. 

Il est comme embusqué, caché en partie par la Tête de la Cavale et le Bonnet ennemi – celui de l’Evêque, quand les Mensois préfèrent le Bonnet de Calvin, au nord. L’Obiou bien sûr, sommet isérois visible d’une bonne partie du bassin grenoblois, emblématique du proche Dévoluy, dépasse quelque peu de cette arête nord-sud où le regard se perd jusqu’au Grand Ferrand. C’est tout le jeu de contrastes entre les collines de Mens, paysage apaisé de champs et de haies, et les arêtes altières ou versants verticaux du Dévoluy, qui se cognent au ciel deux mille mètres plus haut.

Un circuit très roulant, qui contraste avec l’abrupt Grand Ferrand, l’un des grands sommets du Dévoluy. © Jocelyn Chavy

Pause orientation sous le Bonnet de Calvin © Jocelyn Chavy

Jeu d’équilibre avec vue. © JC

C’est sans doute ce qui fait de Mens et de ses alentours un paysage unique en dehors des massifs « d’altitude », c’est-à-dire sous 3000 mètres : le fait qu’entre Mens, 780m d’altitude, et l’Obiou, 2790 m, il y a en effet deux kilomètres verticaux pour une poignée de kilomètres horizontaux. Bouclant le paysage au sud, le Grand Ferrand aligne quand à lui ses 2758 m au-dessus de Treminis, 900 m. d’altitude. Un décor unique, on vous dit !

Entre Mens et l’Obiou, il y a deux kilomètres verticaux. 

Une fois ce préambule établi, venons-en au fait : le plateau de Mens est idéal pour la pratique du VTT, a fortiori du VTTAE : des collines à perte de vue, des pistes agricoles qui déroulent, un maillage de chemins variés et cerise sur le gâteau, quelques pépites cachées dans les coins.

La balade que nous proposons permet de faire le tour du secteur dans un registre très ouvert, avec le Dévoluy d’un côté, le mont Aiguille et le Vercors de l’autre. Entre les deux, ces vastes paysages permettent de rouler facilement, du moins en VTTAE car finalement ces collines cachent bien leur jeu, avec un dénivelé proche de 500 m pour cette balade.

Après avoir commencé par s’élever un peu, au départ de Mens, il faut suivre une série de chemins plutôt montants, mais qui rapprochent de la barrière du Dévouy, avant de virer à l’ouest en descendant sur St-Baudille-et-Papet. Les nuages roulent à peu près aussi vite que les vélos dans ce décor superbe, et nul doute qu’ayant pédalé une première fois dans le secteur vous reviendrez l’explorer une nouvelle fois, en vélo ou à pied !

Depuis St-Baudille-et-Pipet, le panorama époustouflant de ce coin de l’Isère, avec de gauche à droite le Bonnet de Calvin, l’Obiou, la Tête de la Cavale, le Grand Ferrand, tous en Dévoluy. © Jocelyn Chavy

Badlands autour de Mens © Jocelyn Chavy

Sous la Tête de la Cavale encore enneigée ce début juin © JC

Itinéraire

Nom : Au pied de l’Obiou, au départ de Mens

Dénivelé : 470 m, pour 17,8 km.

Horaire moyen : 2h en VTTAE. 

Itinéraire : Au départ du camping de Mens, emprunter la rue de la piscine et passer devant le collège. Au carrefour, prendre à droite pour remonter vers le cœur du village sur la rue du passage de l’Aiguille. Continuer en passant à droite de l’Office de Tourisme pour remonter la rue Louis Rippert. Au carrefour de la Croix, tourner à droite sur le chemin des philosophes. Poursuivre tout droit et attaquer la première montée sur une agréable piste. Au carrefour prendre à gauche pour rejoindre les Levas. Prudence, la piste débouche sur la D66, soyez prudents. Tourner à droite afin d’emprunter la D66 sur quelques mètres, puis prendre la première piste à gauche. Continuer sur cette piste pour rejoindre Beaumet. Au carrefour prendre à gauche sur la D254, puis continuer tout droit en empruntant la piste descendante en face. Après cette première descente légèrement caillouteuse, reprendre la D254 et passer devant le moulin de Chardeyre. Poursuivre sur la route goudronnée puis prendre la piste à droite. Traverser en face pour continuer sur la piste et au carrefour suivant prendre à gauche afin de rester sur une belle piste bien large qui vous emmènera au hameau de Saint Beauvais. Après être passé entre les fermes, prendre la route goudronnée à droite. Poursuivre toujours tout droit sur la D66 puis à nouveau tout droit dans le virage pour prendre la piste en face. Cette piste passe derrière « La Rivière » pour rejoindre le hameau « Les Bonnets ». Au croisement, prendre la route goudronnée à gauche afin de rejoindre le village de Saint Baudille et Pipet. Dans le village, avant l’église, prendre à droite vers le hameau de Saint Pancrasse et attaquer la montée sur la route goudronnée direction Fourchon. En haut de la montée, au carrefour, prendre la piste à droite qui rejoint le magnifique hameau de Longueville. Il faut prendre une première fois à gauche sur la route goudronnée puis une deuxième fois un peu plus haut afin de rejoindre le lotissement Richard. On retrouve ensuite une piste qui descend tranquillement. Prendre à droite au premier carrefour puis continuer tout droit vers le hameau de Menglas. Traverser le hameau puis prendre à gauche puis à droite pour retrouver une belle piste qui vous permettra de revenir à Mens, au niveau du carrefour de la Croix. Retour jusqu’à votre point de départ en retraversant le village de Mens.

Niveau : modéré

Où dormir /manger : à Mens

Infos : Alpes Isère

Trace : GPX

Carte : ici

Copy link