Miss Hawley, l’archiviste de l’Himalaya

LA FOLIE DES HAUTEURS S3 #2

La saison 3 du podcast La Folie des Hauteurs est disponible. Réalisé par France Bleu en partenariat avec Alpine Mag, écoutez dans ce deuxième épisode l’histoire de Miss Hawley, l’archiviste de l’Himalaya qui pendant plus d’un demi-siècle a recueilli le récit des expéditions au Népal. Le portrait intime et étonnant d’une figure majeure de l’Himalayisme qui pourtant ne quittait jamais Kathmandou.

EElle connaissait l’Everest mieux que personne sans y avoir jamais posé le crampon. La journaliste américaine Elizabeth Hawley est arrivée à Kathmandou, capitale du royaume népalais, au début des années 60 comme correspondante de l’agence de presse Reuters. En 1963, elle publie son premier scoop : la première ascension américaine du « Toit du Monde », par un nouvel itinéraire. Pour cela, elle avait espionné les communications radios du camp de base raconte l’historienne Bernadette McDonald, sa biographe, dans cet épisode de “La folie des hauteurs”. Ce fut le début d’une longue aventure : Miss Hawley n’est jamais rentrée à Chicago, et s’est installée à Kathmandou.

Miss Hawley, 2016 ©Ulysse Lefebvre

Dans ce deuxième épisode de la Folie des Hauteurs, on découvre comment Elizabeth Hawley, malgré son peu d’appétence pour l’alpinisme, n’a jamais cessé de tenir la chronique des ascensions au Népal. Un travail colossal qui a fait d’elle une véritable autorité dans le petit monde des grimpeurs. Gardienne du temple autant qu’historienne, Miss Hawley était respectée, mais également crainte de certains alpinistes. Si vous ne pouviez lui dire quel sommet vous aviez aperçu au sommet de tel ou tel 8000, Miss Hawley ne validait pas l’ascension ! Voilà ce qui est arrivé à plusieurs alpinistes fameux, certains retournant une nouvelle fois sur le sommet en question pour en ramener les preuves. Créateur du podcast, le journaliste Lionel Cariou a rencontré l’un de ses collaborateurs, le savoyard Rodolphe Popier, qui peut témoigner de la rigueur de son travail.

Miss Hawley avec Reinhold Messner. DR

La fameuse Coccinelle de Miss Hawley, avec laquelle son chauffeur l’accompagnait à ses rendez-vous dans les hôtels de Kathmandou. ©UL

Raconter la vie d’Elizabeth Hawley, c’est survoler 50 ans d’aventures à travers l’Himalaya. 

Raconter la vie d’Elizabeth Hawley, c’est survoler 50 ans d’aventures à travers l’Himalaya. Cinquante ans, de réussites et de drames. Elizabeth Hawley méritait bien un pic, elle qui n’en a jamais gravi. C’est ce que s’est dit le guide français François Damilano. Aujourd’hui, une montagne du Népal porte son nom. Pour ce podcast, Lionel Cariou a recueilli les témoignages de l’historienne canadienne Bernadette McDonald (auteur de « Keeper of the Mountains : The Elizabeth Hawley Story« ), Rodolphe Popier, de l’Himalayan Database, et utilisé les archives de l’INA. Partenaire de la Folie des Hauteurs, Alpine Mag a pu ainsi retrouver un enregistrement d’Elizabeth Hawley réalisé par Ulysse Lefebvre, ce qui permet d’entendre sa voix, elle qui est disparue en 2018.

Miss Hawley, l’archiviste de l’Himalaya, La Folie des Hauteurs épisode 2, un podcast à écouter avec les saisons 1 et 2 de « La Folie des hauteurs » sur l’appli Radio France, les plateformes musicales, ainsi que sur France Bleu, et France Bleu Isère.

À caster également :

Sir Edmund Hillary, sur les traces du Yéti, La Folie des Hauteurs épisode 1

188 Shares
Copy link