@

Les travaux d’aménagement de la nouvelle route forestière du Col de Voza, sur les pentes du Mont-Blanc, ont démarré en septembre. Des associations de défense de l’environnement assurent avoir constaté des infractions sur le terrain : elles portent plainte dans l’ultime espoir de suspendre le projet.

Le projet est à l’étude depuis près de dix ans. Sur les pentes du col de Voza (1657 mètres d’altitude), dans la vallée de l’Arve en Haute-Savoie, une nouvelle route forestière devrait bientôt voir le jour. Suite à une enquête publique dont nous vous parlions ici, les travaux d’aménagement d’une piste partiellement bitumée, longue de 14 kilomètres, destinée à permettre le passage des grumiers et ainsi faciliter l’exploitation forestière de cette partie du massif, ont commencé.

Défendu par l’Office National des Forêts (ONF) et porté par la Communauté de communes de la vallée de Chamonix Mont-Blanc pour le compte des communes de Saint-Gervais, Passy et Les Houches, le projet date de 2013. Il a fait l’objet de multiples attaques de la part des associations locales de défense de l’environnement et cristallise les tensions politiques. Plainte pour diffamation, vidéos qualifiées de « propagande », signalement auprès de l’Office National de la Biodiversité (OFB) : voilà les ingrédients de ce qu’Anne Lassman-Trappier, présidente de l’association France Nature Environnement Haute-Savoie (FNE 74), qualifie de « bataille juridique ». L’association vient de porter plainte contre X, aux côtés de la Ligue de Protection des Oiseaux Auvergne-Rhône-Alpes (LPO AURA), pour dénoncer les conditions d’exécution du

Copy link