fbpx

Grandes Jorasses No Siesta avec Christophe Dumarest et Tom Livingstone

C‘est l’une des voies les plus dures d’une face nord qui n’en manque pas : No Siesta aux Grandes Jorasses, 30 longueurs de mixte, de glace et de rocher parfois douteux, parfois compact. Ouverte en 1986 par Jan Porvaznik et Stanislav Glejdura, No Siesta a vu passser quelques répétitions qui en ont fait le mythe : première en solitaire en 3 jours par Patrice Glairon-Rappaz en 2000, première hivernale et en libre par Robert Jasper en 2003.

Depuis une dizaine d’années, les (rares) répétiteurs se lancent à l’automne, ou l’hiver, dans cette voie. Christophe Dumarest connaît bien la face nord des Jorasses : et pour cause, avec cette ascension de No Siesta son compteur affiche douze voies dans la face nord ! Pas loin d’être un record, sans doute. Encordé avec le Britannique Tom Livingstone, la cordée a gravi No Siesta avec deux bivouacs. Un film court et réussi sur ce qui reste l’une des plus fameuses voies des Alpes. 

506 Shares
Copy link