fbpx
@

François D’haene s’impose une 4e fois sur l’UTMB

François D’haene remporte son 4e UTMB au terme de 20h45’59 » de course, sans jamais avoir été inquiété par la concurence. Mieux : pour la première fois de l’histoire de la course, le top 5 est français. Et c’est chez les femmes que l’Amérique révèle ce qu’elle a de meilleur avec Courtney Dauwalter, première féminine et 7e au scratch.  

Le COVID avait tout ravagé. Le virus tuant l’UTMB, il n’y avait pas photo : 2020, année incrédule, année stone, pour un trailer. C’est dire. Depuis des semaines, la planète ultra-fonds était donc passée aux tisanes par perfusion. 27 aout 2021, « Le Jour d’Après (l’annulation) », 200 des meilleurs coureurs mondiaux ont relancé la Messe Chamoniarde. Parmi les bookmakers – de ces durs métiers à base de ptet-bien-que-oui – l’unanimité l’emportait vaguement, et le déjà vu flottait dans l’air : rêve américain, retour du Petit Prince, sacre ultime du Roi, ou outsider/valeur sûre. En français dans le titre, « Walmsley, Tollefson et consorts contre la Malédiction », « Thévenard revient de l’au-delà », « François 1er le Quadruple », « Les 7 Salopards étaient surtout Français ». En bonus, un soupçon de « C’est vachement ouvert, cette année », mais juste un soupçon. 170 kilomètres et 20h45’ (on s’en fiche) ont parlé, le temps aussi, et Dieu que c’est joli.

. . .

Copy link